Bugatti : le premier prototype Centodieci en préparation

Chargement en cours
Bugatti : le premier prototype Centodieci en préparation
Bugatti : le premier prototype Centodieci en préparation
1/11
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 10 février

L'attente est "bientôt" terminée pour les dix clients qui ont passé commande de la Bugatti Centodieci, la super-sportive dévoilée en Californie à l'été 2019, qui rend hommage à la légendaire Bugatti EB110. Le constructeur de Molsheim vient en effet d'annoncer que le premier prototype pour la production en série de ce modèle rare, est actuellement en cours de fabrication.

La Centodieci fait partie de ces modèles « exclusifs » développés par Bugatti autour de la Chiron. Les designers de la marque ont puisé leur inspiration dans les lignes de la célèbre EB110 imaginée il y a environ 30 ans par Romano Artioli et Giampaolo Benedini, pour créer ce modèle particulier.

Différents détails esthétiques de la Bugatti EB110 et de sa version Super Sport produites entre 1991 et 1995, ont ainsi été repris et réinterprétés pour être intégrés à la Centodieci (la carrosserie percée derrière les vitres latérales du véhicule, la surface vitrée recouvrant le moteur, le dessin de ses feux arrière, l'aileron arrière fixe...), aux côtés de nouveautés propres au modèle tels que sa signature lumineuse avant ou son généreux diffuseur.

« C'était un défi pour nous de ne pas nous laisser capturer par le design de la légendaire EB 110 et de ne travailler que de manière rétrospective », explique Achim Anscheidt, responsable du design chez Bugatti. « Nous voulions créer une interprétation moderne de la forme et de la technique de l'époque. En même temps, nous ne devions pas perdre le charme et le caractère de l'EB 110. Car la super-sportive fascine encore aujourd'hui par sa technique et son design particuliers ».

Depuis sa présentation californienne, les ingénieurs ont travaillé sur les calculs de la carrosserie de la Centodieci, sur son aérodynamique, son moteur et sa boîte de vitesses. La Bugatti Centodieci est plus légère que le modèle Chiron (de 20 kg) et son aérodynamique est conséquemment modifiée par rapport à cette dernière, ce qui implique un travail bien précis de la part des ingénieurs Bugatti.

« La carrosserie repensée implique dans de nombreux domaines des modifications que nous avons dû simuler à l'aide de programmes informatiques spéciaux », précise André Kullig, le directeur de projet technique pour les projets One et Few-Off chez Bugatti. « À l'aide de ces données, nous avons pu affiner une configuration de base, point de départ de la fabrication en série et du premier prototype ».

La Centodieci enfin, est propulsée par le bloc W16 8.0 litres « maison » garantissant 1 600 ch, une puissance qui permettra au modèle d'abattre le 0 à 100 km/h en 2.4 secondes, le 0 à 200 km/h en 6.1 secondes, et de filer à 380 km/h en pointe.

« Les mois prochains, outre le montage de l'extérieur du véhicule et d'autres simulations en soufflerie, nous nous rendrons dans des centres d'essais pour commencer le réglage du châssis », a enfin expliqué André Kullig. « Je me suis énormément réjoui du premier prototype de la Centodieci. La production en série, en particulier d'un projet Few-Off comme la Centodieci, où le design joue un rôle si important, représente un défi passionnant ».

Pour mémoire, les dix exemplaires de cette Bugatti Centodieci avaient trouvé acquéreurs en quelques heures, malgré son prix de vente fixé à 8 millions d'euros net l'unité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.