Bugatti célèbre la fille aînée d'Ettore Bugatti avec une édition spéciale de la Chiron

Chargement en cours
Bugatti célèbre la fille aînée d'Ettore Bugatti avec une édition spéciale de la Chiron
Bugatti célèbre la fille aînée d'Ettore Bugatti avec une édition spéciale de la Chiron
1/11
© Motorlegend

, publié le 21 juin

Le constructeur de Molsheim aime à célébrer la tradition qui entoure son histoire, et il a choisi les modèles Chiron et Chiron Sport pour saluer la mémoire de l'aînée des enfants d'Ettore et de Barbara Bugatti, L'Ébé, née en 1903, à travers trois modèles spéciaux.

L'Ébé, dont le nom évoque intentionnellement la marque tricolore (Ettore Bugatti a caché ses initiales « EB » dans le prénom de sa fille, pour qu'elle ne se sépare jamais du nom de famille Bugatti), était une amatrice éclairée d'Art déco et c'est en s'inspirant de ce style né dans les années 1910, ainsi que des informations contenues dans la biographie d'Ettore Bugatti (« The Story of Bugatti ») rédigée par L'Ébé elle-même, que les designers de Bugatti ont imaginé les Bugatti Chiron et Chiron Sport L'Ébé présentées ce jour par la marque.

Les modèles Chiron et Chiron Sport L'Ébé se distinguent par leurs finitions spécifiques incluant une carrosserie en carbone bleu rehaussée de détails dorés (les marquages « EB », la calandre avant, le cache du moteur W16...), des jantes arborant également des touches dorées, ou encore la signature « L'Ébé » visible sous l'aileron arrière rétractable du véhicule ainsi que dans son habitacle au niveau de ses seuils de portes et des appuie-têtes de ses sièges habillés d'un cuir « Silk » aux reflets « Lake Blue ». Un habitacle enfin, qui reçoit également au niveau de ses panneaux de portes, un motif présentant l'évolution des modèles Bugatti depuis ses premières voitures de Grand Prix jusqu'à la Chiron, en passant par l'EB110 et la Veyron.

En plus de proposer des finitions spécifiques, ces modèles L'Ébé viennent mettre un point final à la production des Bugatti Chiron et Chiron Sport pour l'Europe. La Chiron était produite par le constructeur français depuis 2016, et elle fut rejointe deux ans au son catalogue de celui-ci, par la Chiron Sport proposant des caractéristiques plus « sportives » incluant notamment un poids allégé de 18 kg, un mode « Handling » offrant davantage de réactivité, ainsi qu'une direction recalibrée. Les deux modèles ont enfin partagé le W16 8 litres à quatre turbos de 1 500 ch, leur garantissant un temps de 2.5 secondes sur l'exercice du 0 à 100 km/h et une vitesse de pointe supérieure à 400 km/h.

La Chiron L'Ébé et l'une des deux Chiron Sport L'Ébé, ont déjà été livrées à leurs propriétaires, et le troisième élément de ce trio sera livré par le constructeur d'ici la fin du mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.