Bloodhound LSR : objectif atteint

Chargement en cours
Bloodhound LSR : objectif atteint
Bloodhound LSR : objectif atteint
1/3
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 18 novembre

L'équipe du Bloodhound LSR a mené à bien son programme 2019 en franchissant le cap des 1 000 km/h lors d'un dernier « run » organisé le 16 novembre dernier dans le désert de Kalahari, en Afrique du Sud.

628 mph (1 010 km/h). C'est la vitesse exacte atteinte par le Bloodhound LSR après un « run » de seulement 50 secondes, lors de cette dernière entrée en scène du véhicule supersonique piloté par l'expérimenté Andy Green, et animé par un moteur Rolls-Royce EJ200 développant plus de 54 000 ch.

Cette performance, qui permettrait par exemple au Bloodhound LSR de parcourir la distance séparant Londres et Edimbourg en seulement 39 minutes (!), complète un programme 2019 lancé il y a quatre semaines en Afrique du Sud et ouvre un nouveau chapitre pour les animateurs du projet.

Ces derniers vont maintenant recevoir le soutien des experts norvégiens de la société Nammo pour booster les performances du Bloodhound LSR, et lui permettre de disposer de 60 kilonewton (60 kN) supplémentaires de poussée (contre de 9 kN actuellement) afin de poursuivre sa quête de record.

L'objectif de l'équipe est de revenir à Hakskeen Pan d'ici 12 à 18 mois, afin de s'attaquer réellement cette fois au record du monde de vitesse sur terre détenu depuis 1997 par Andy Green avec le Thrust SSC, auteur d'une pointe à 763 mph (1 227 km/h).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.