BAC va développer le graphène

Chargement en cours
BAC va développer le graphène
BAC va développer le graphène
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 14 septembre

Briggs Automotive Company (BAC), le constructeur de la célèbre BAC Mono, a annoncé avoir reçu un nouvel investissement pour poursuivre et accélérer le développement du graphène, un matériau qu'il fut le premier constructeur automobile à utiliser dès 2016.

BAC, qui collabore sur ce projet avec les sociétés Haydale Composite Solutions et Pentaxia Composites, a en effet reçu de la part de Niche Vehicle Network (NVN), une association regroupant 900 entreprises spécialisées en technologie, design et ingénierie automobile, une subvention qui va lui permettre de travailler à la mise au point et au développement des techniques d'exploitation du graphène.

BAC a utilisé ce matériau pour la première fois en 2016 afin de réaliser les passages de roue arrière de la BAC Mono. Le graphène qui est constitué de feuilles de carbone d'un seul atome d'épaisseur, est nettement plus léger que la fibre de carbone standard et il est également plus résistant que le carbone ou l'acier. Il autorise ainsi un gain de poids de l'ordre de 20 % sans compromettre la solidité du produit.

Ce fond garanti par NVM va permettre à BAC, Haydale Composite Solutions et Pentaxia Composites, de développer des matériaux composites légers à base de graphène et de fabriquer un nouveau système d'outillage à conductivité thermique améliorée. Les premiers tests seront effectués sur la Supercar Mono, pour laquelle seront réalisés des panneaux de carrosserie réalisés en graphène.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU