BAC, premier constructeur auto "climate positive"

Chargement en cours
BAC,  premier constructeur auto "climate positive"
BAC, premier constructeur auto "climate positive"
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 3 juillet

Briggs Automotive Company (BAC), le constructeur britannique à qui l'on doit la Supercar Mono, se soucie de l'environnement et l'a récemment prouvé en devenant le premier constructeur automobile dit « climate positive », ce qui signifie que BAC va contribuer à l'élimination de plus de dioxyde de carbone dans l'atmosphère qu'il n'en émet.

Pour parvenir à ce résultat, BAC s'est associé à la Fondation Poseidon, le créateur de la première plateforme pour le commerce de détail au monde, reliant les consommateurs à leur propre empreinte carbone.

Ainsi BAC sera en mesure de rééquilibrer l'impact environnemental de ses opérations (la production et la distribution de sa Supercar Mono), en proposant à ses clients de verser une part de leur contribution financière à la plateforme Poseidon, afin de participer à la préservation des forêts.

« Nous sommes très heureux de faire équipe avec Poseidon et d'effectuer ce pas en avant pour devenir un constructeur climate positive », a commenté Ian Briggs, CEO et co-fondateur de BAC. « Nous réduisons déjà notre empreinte carbone en utilisant sur notre site de production britannique des process plus efficients, et travailler avec Poseidon va nous permettre de protéger l'environnement de manière encore plus efficace ».

BAC soutien ainsi le programme environnemental mis en place dans la ville de Liverpool par son maire Joe Anderson, lequel vise à réduire de 35 % l'empreinte carbone de la ville d'ici à 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.