Une zone à trafic limité au cœur de Paris dès 2024

Une zone à trafic limité au cœur de Paris dès 2024©Pixabay, Media365

, publié le 12 avril

Paris mettra en place au début de l'année prochaine une zone à trafic limité (ZTL) visant à restreindre la circulation automobile dans son centre-ville.



La maire de Paris, Anne Hidalgo, a confirmé sa volonté d'établir une zone à trafic limité dans la ville dès le début de l'année prochaine, en prévision des Jeux olympiques d'été. Bien que cette idée ait été envisagée depuis longtemps, elle a été repoussée d'un an et demi au début de 2022. Et ceci afin de permettre une réflexion approfondie avec les associations de riverains, de commerçants et les opérateurs de transport locaux pour définir plus précisément les contours et le champ d'application de la zone. Le préfet de police de l'époque, Didier Lallement, avait alors émis des réserves quant à la circulation des services de police dans la zone, car la préfecture de police est située sur l'île de la Cité, au cœur de la future zone à trafic limité. La zone s'étendra à "Paris Centre", c'est-à-dire aux quatre premiers arrondissements ayant fusionné en 2017, ainsi que certains axes des Ve, VIe et VIIe arrondissements.

À Paris dès le début 2024

Mais de quoi parle-t-on exactement ? En France, une Zone à Trafic Limité (ZTL) est une zone définie où la circulation des véhicules est restreinte. Cette restriction est mise en place afin de répondre à une logique de réduction des nuisances sonores, visuelles et environnementales, et émerge de plus en plus comme une solution pour désengorger les centres-villes des voitures. Nantes a été la première ville française à mettre en place une ZTL en 2012, suivie de Grenoble et Rennes qui ont depuis également introduit leur propre ZTL. Dans ces zones, la priorité est donnée aux piétons, aux cyclistes et aux transports en commun. Toutefois, des dérogations sont accordées aux résidents, aux livreurs et aux services d'urgence. D'autres projets similaires sont en cours dans plusieurs autres villes françaises, et notamment à Lyon. Celle de Paris a été confirmée pour une mise en place début 2024.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.