News

Un taxi ou VTC peut-il refuser votre trajet ?

Malheureusement oui, mais uniquement pour des raisons bien spécifiques !

Pourriez-vous vous voir refuser votre trajet par un taxi ou un VTC ? Malheureusement, la réponse est oui, mais pas sans de bonnes raisons. Un taxi n'a par exemple pas le droit de vous refuser une course simplement par prétexte que cette dernière est trop courte et donc potentiellement pas assez rentable. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'un tarif minimum a été mis en place, même pour un trajet de quelques centaines de mètres. Cependant, ce n'est pas parce que vous appelez un taxi ou un VTC que vous allez forcément pouvoir monter à bord. Mais comme souvent, Taxi et VTC ne sont pas logés à la même enseigne...

Refuser, oui, mais pas pour n'importe quoi

Pour qu'un taxi vous refuse votre trajet, il est obligé d'invoquer des conditions bien spécifiques. Si une borne de taxi se trouve à moins de 50 m de l'endroit où vous vous trouvez et qu'un autre véhicule est disponible, un taxi est en droit de refuser une course. Il peut également décliner votre trajet si vos bagages sont trop volumineux par rapport au coffre de son véhicule. Si vous n'avez pas précisé que vous étiez accompagné d'un animal de compagnie, il peut également refuser de vous transporter sauf si l'animal en question est un chien guide, bien entendu. Une personne en état d'ébriété peut également se voir refuser un trajet. Finalement, un taxi peut également décliner votre demande tout simplement s'il a fini sa journée et n'est plus en service.

C'est un peu différent pour les VTC

Grâce aux différentes applications qu'utilisent les services de VTC les plus populaires, ces derniers connaissent à l'avance le trajet que vous souhaitez réaliser. Ils peuvent donc techniquement refuser une course à l'avance s'ils jugent que cette dernière n'est pas suffisamment rentable. Ils peuvent également refuser l'accès à leur véhicule sur base du comportement de la personne qui les a appelés, s'ils estiment par exemple cette dernière dangereuse ou, encore une fois, en état d'ébriété. À noter que, dans le cas des VTC, les animaux ne posent généralement pas de problème puisqu'il est souvent possible de spécifier que l'on voyage en leur compagnie directement dans l'application permettant de commander un trajet.

Un problème ? Signalez-le !

En dehors de ces quelques conditions bien spécifiques, un chauffeur de taxi ou de VTC ne peut pas légalement vous refuser un trajet. Dans le cas contraire, il pourrait être poursuivi pour discrimination ! Malheureusement, on n'est jamais à l'abri d'une mésaventure... Alors, si un jour, vous vous voyez refuser un trajet pour une raison autre que celles citées ci-dessus, prenez le temps de le signaler à la société ou à l'application qui vous a permis de réserver votre course.

publié le 9 juin à 07h00, Sébastien Vanhouche, Media365

Liens commerciaux