Toujours plus grosses, toujours plus larges : quand les voitures prennent trop de place !

A lire aussi

, publié le 23 février

La tendance est indéniable. Les constructeurs agrandissent leur voiture à chaque nouvelle phase. Aujourd'hui, même les voitures les plus petites sur le marché dépassent celles de l'époque considérées comme de taille standard. S'ajoutent à cela les SUV, les rois du marché qui rendent les places de parking encore plus étroites.

Nos voitures prennent de plus en plus de place. L'exemple le plus parlant est celui de la Volkswagen Golf, dont la taille a augmenté de manière significative au fil des ans. En quarante ans, elle s'est élargie de 55 cm et allongée de 20 cm. Les SUV, incarnés par le Toyota RAV4, ont également contribué à cette expansion. Le Japonais est, lui, 20 cm plus long et 5 cm plus large. Des éléments qui ne frappent pas aux yeux, mais qui ont une influence majeure sur nos routes. La circulation en prend un coup et nos places de parking doivent être adaptées.

Le confort et la sécurité comme impact majeur

Ce qui contribue largement à cette prise de masse annuelle sont le confort et la sécurité. Les voitures modernes sont de plus en plus larges et équipées de dispositifs de sécurité avancés, tels que des airbags et des systèmes d'assistance à la conduite, imposés par des réglementations européennes. La croissance des véhicules est aussi expliquée pour les rendre plus aptes à aspirer les chocs. Cette augmentation de la taille et du poids des véhicules est également justifiée par la nécessité de loger ces équipements et d'offrir un confort accru aux passagers, comme des rangements plus spacieux et des sièges plus confortables.

Une équation complexe entre taille, coût et durabilité

Cependant, cette course à la taille n'est pas sans conséquence. Les véhicules plus larges et plus lourds sont moins efficaces sur le plan énergétique. De plus, ils posent des défis en termes de stationnement et d'utilisation de l'espace public. Ce dernier se voit grignoté chaque année, laissant de moins en moins de place aux véhicules. Une aubaine pour les centres-villes, du moins européens, afin de se défaire des voitures. Les constructeurs automobiles sont donc confrontés à une équation complexe, cherchant à équilibrer taille, coût et durabilité dans un marché en constante évolution.

Des micro-voitures comme solutions ?

Face à ces défis, certains constructeurs explorent des solutions alternatives, telles que les micro-voitures. Les Microlino et autres Citroën AMI offrent une alternative aux modèles traditionnels plus grands. Ces véhicules, plus compacts et plus adaptés à une utilisation urbaine, pourraient contribuer à réduire l'empreinte environnementale des transports tout en répondant aux besoins de mobilité des consommateurs modernes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.