Rétromobile 2024 : plus de 130 000 visiteurs pour une année record !

Rétromobile 2024 : plus de 130 000 visiteurs pour une année record !©MG, Media365

, publié le 7 février

Avec une affluence record dépassant les 130 000 visiteurs passionnés, la 48e édition du salon Rétromobile à Paris a dépassé toutes les attentes. L'événement parisien confirme ainsi sa position incontournable dans le monde des véhicules de collection.



Occupant les 75 000 m² que proposent les Portes de Versailles, Rétromobile a su rassembler tous les acteurs de la filière automobile. Les trois pavillons du Salon ont proposé une expérience immersive et variée. Dès l'entrée, les visiteurs ont été accueillis par une multitude de constructeurs et de prestigieux acteurs de l'univers des véhicules de collection, avec la présence remarquée de marchands renommés offrant un éventail de voitures d'exception.

2 centenaires

Mais Rétromobile reste bien un événement accessible à tous. La preuve avec des clubs de collectionneurs pour tous les goûts et une zone d'exposition-vente proposant plus de 150 véhicules à moins de 25 000 €. Cette année, le Salon a aussi fêté deux centenaires. La marque d'origine britannique MG a, pour l'occasion, exposé une quinzaine de véhicules, dont la MG EX181 qui a fait l'affiche du Salon. Le siècle de l'Autodrome UTAC Linas-Montlhéry a aussi été mis à l'honneur à travers une parade exceptionnelle dans les rues de Paris. Le Rallye Dakar a également eu droit à son exposition avec quelques modèles classiques présentés.

De l'exception et de l'innovation

Comme à son habitude, le Salon a accueilli quelques-unes des voitures les plus emblématiques du siècle dernier, dont les Bugatti Type 57 SC Atlantic, Bugatti Royale, et les Ferrari 250 GTO, attirant des collectionneurs du monde entier. En plus des légendes de l'automobile, des personnalités telles que Jacky Ickx, Sébastien Loeb, Stéphane Peterhansel et Charles Leclerc ont également honoré l'événement de leur présence. Afin de surprendre les visiteurs, l'édition 2024 a été marquée par l'introduction de nouvelles attractions qui ont suscité un vif intérêt. La zone dédiée aux Entreprises du Patrimoine Vivant a mis en avant le savoir-faire français et les efforts de préservation du patrimoine motorisé. Le Trophée Rétromobile de la Préservation a été décerné à la Mercedes Simplex HP 60 de 1903, récompensant son état de conservation et son histoire unique. La nouvelle Zone Moto a accueilli six constructeurs ainsi que l'Ace Cafe, ajoutant une dimension supplémentaire à l'événement.

Un montant record d'enchères et une désillusion

Si les visiteurs ont été gâtés par les modèles exposés, d'autres ont sorti le portefeuille pour acquérir des voitures de prestige. La vente aux enchères organisée par la maison Artcurial Motorcars a enregistré un montant total impressionnant de 17,8 millions d'euros. 75 % des modèles proposés ont trouvé preneur avec deux ventes exceptionnelles : une McLaren P1 de 2014 qui a été vendue pour 1 358 800 € et une Mercedes 300 SL coupé Papillon acquise pour 1 427 440€. La Ferrari 250 GT California Spyder était attendue et prête à casser tous les records. Mais elle n'a pas trouvé acheteur malgré une enchère montée à 7 millions d'euros, soit bien en dessous de sa valeur évaluée à 11 millions d'euros. Le Salon a déjà communiqué les dates de l'édition de 2025, du 5 au 9 février. Le rendez-vous est déjà pris !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.