Remplir son réservoir de carburant après le "clic" ? Mauvaise idée pour le portefeuille !

Remplir son réservoir de carburant après le "clic" ? Mauvaise idée pour le portefeuille !©Erik McLean/Pexels, Media365

, publié le 6 septembre

À la pompe, il y a de nombreuses raisons pour lesquelles il ne faut pas remplir son réservoir au-delà du premier clic.



Aller toujours plus loin avec un seul plein de carburant : voilà l'objectif de nombreux Français, surtout avec des prix élevés à la pompe. L'envie peut donc être grande de continuer à remplir son réservoir après le premier clic. C'est pourtant une mauvaise idée, tant pour des raisons techniques que pour votre portefeuille !

Risque de dommages

En préambule, un petit cours technique (léger, on vous rassure) s'impose. Le réservoir de carburant ne se remplit pas à 100 % de carburant sous forme liquide. En effet, les vapeurs de carburant remplissent une partie de réservoir, surtout avec de l'essence, très volatile. Dans le véhicule à essence, ces vapeurs sont d'ailleurs stockées dans un système de récupération aussi appelé canister. Si on remplit le réservoir au-delà du premier clic, on pourrait risquer de forcer le canister avec du liquide et de l'endommager vu qu'il n'est conçu que pour les vapeurs ! Selon le même principe, un réservoir d'essence ayant un trop-plein va évacuer beaucoup de vapeurs sous forte chaleur, synonyme de pertes financières.

Euros envolés

Plus simplement, en remplissant son réservoir à ras bord, on prend aussi le risque de le faire déborder. D'une part, l'excédent de carburant sera synonyme de centimes d'euros envolés. D'autre part, cet excédent sera évacué par une goulotte située près du tuyau de remplissage et se retrouvera au sol ou sur le pneu de votre voiture. Dans les deux cas, c'est dangereux car le carburant est glissant. Pensez au motard qui vient faire son plein après vous !

Accidentogène ?

Enfin, au premier virage, avec la force centrifuge, le surplus de carburant risque aussi de sortir du réservoir, se retrouvant alors sur la chaussée. Là aussi, ça devient accidentogène pour les deux roues. Bref, vous l'aurez compris, contrairement à ce qu'on peut penser, continuer à remplir son réservoir au-delà du premier clic peut entraîner des dégâts, mais aussi des pertes financières. Pensez-y !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.