Quel est le taux de réussite au Code de la route ?

Quel est le taux de réussite au Code de la route ?©Orange, Media365
A lire aussi

, publié le 11 décembre

Précieux sésame pour pouvoir passer l'épreuve pratique du permis de conduire, le Code de la route est un examen difficile qui donne chaque année du fil à retordre aux candidats...



Le Code de la route en France est un ensemble de règles et de lois qui régissent la circulation routière. Il existe depuis 1921 et avait été conçu pour assurer la sécurité sur les routes et garantir un comportement responsable de la part des conducteurs.

Les différents thèmes à connaître

L'examen du Code de la route porte sur plusieurs thèmes, qu'il serait long d'énumérer, mais dont voici les principaux :

La signalisation routière : Les panneaux, feux de signalisation, marquages au sol, etc.
Les priorités : Les règles qui déterminent qui a le droit de passage dans différentes situations.
Les règles de conduite : Les limitations de vitesse, les distances de sécurité, les dépassements, etc.
Les règles spécifiques : Les règles particulières liées aux différentes catégories de véhicules (voitures, motos, camions, etc.).
La sécurité routière : Les comportements à adopter pour prévenir les accidents, l'utilisation des équipements de sécurité, etc.

Un taux de réussite mitigé en France

L'examen du Code de la route est une étape obligatoire pour pouvoir obtenir le précieux permis de conduire. Il se passe sous forme d'un questionnaire à choix multiple. Les candidats doivent répondre à quarante questions dans un temps imparti, et faire un maximum de 5 fautes : c'est un examen qui reste donc relativement difficile, et auquel il faut se préparer de manière intensive... À ce propos, comment s'en sort-on, en France ? En 2022, le taux de réussite de l'examen du Code de la route à la première tentative était de 56,6 % seulement. Ce qui signifie que près d'un candidat sur deux devait repasser l'examen théorique ! Dans le détail, c'est dans l'Isère (38) que l'on trouve le taux de réussite le plus élevé (64,6 % en 2022) et en Guyane (973) le plus faible (28,4 %).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.