Profession ? Cascadeur professionnel !

Profession ? Cascadeur professionnel !©Pexels, Media365
A lire aussi

, publié le 6 décembre

C'est un métier connu de tous, mais pourtant assez peu répandu : comment devient-on cascadeur en France ? Quelles compétences sont requises pour exercer ce métier « à risques » ?



Le métier de cascadeur est une profession qui implique la réalisation de scènes d'action risquées pour le cinéma, la télévision, les spectacles en direct ou d'autres productions médiatiques. Les cascadeurs sont formés pour effectuer des cascades, des combats, des chutes, des poursuites en voiture, des sauts et d'autres séquences dangereuses, tout en minimisant les risques pour leur sécurité. Voici un aperçu du métier de cascadeur et du parcours pour devenir cascadeur en France...

Formation

La plupart des cascadeurs commencent leur formation dès le plus jeune âge. L'idéal est d'être en bonne condition physique, et d'avoir des antécédents dans des disciplines sportives telles que la gymnastique, les arts martiaux, l'escalade, ou également d'avoir suivi des cours de théâtre ou de danse. Une formation professionnelle en cascade est également essentielle. Certains cascadeurs suivent des cours dans des écoles spécialisées.

Expérience

L'expérience pratique est cruciale dans ce métier. De nombreux cascadeurs débutent en tant que doublures ou assistants de cascadeurs plus expérimentés. Cela leur permet d'acquérir les compétences nécessaires et de se constituer un réseau dans l'industrie. Les intermittents du spectacle, qui connaissent déjà ce milieu, ont aussi plus de chance d'être pris en tant que cascadeur professionnel.

Compétences

Les cascadeurs doivent posséder un large éventail de compétences physiques, techniques et artistiques. Cela peut inclure la maîtrise des arts martiaux, la conduite automobile, la plongée, l'équitation, etc. Ils doivent également être capables de coordonner leurs mouvements avec d'autres membres de l'équipe de tournage pour assurer la sécurité de tous.

Sécurité

La sécurité, justement, est primordiale dans le métier de cascadeur. Les professionnels doivent être bien formés aux techniques de sécurité, utiliser des équipements de protection appropriés et travailler en étroite collaboration avec les coordinateurs de cascades pour planifier chaque scène.

Certification

En France, il existe des formations spécialisées et certifications spéciales de sécurité reconnues dans l'industrie. C'est le cas par exemple de l'école de cascade « Action Training Production » qui propose un diplôme européen en Bac+5. Un jeune cascadeur en sortie d'école peut espérer un salaire de 1 200€ par mois en moyenne pour débuter.

Contraintes

Enfin, gardez bien en tête que les cascadeurs peuvent faire face à des conditions de travail difficiles, notamment des horaires irréguliers, des exigences physiques élevées et des risques potentiels pour leur santé. C'est un métier « à risques », mais qui, s'il est suffisamment encadré, n'est pas forcément plus dangereux que certains métiers du bâtiment, d'élagueur, de couvreur, de marin pêcheur, etc.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.