Pourquoi les chauffeurs de taxi ne portent-ils pas toujours leur ceinture de sécurité ?

A lire aussi

, publié le 28 mai

Parmi les professions exemptées du port de la ceinture de sécurité figurent notamment les chauffeurs de taxi, et ce n'est malheureusement pas pour de belles raisons...

En France, le port de la ceinture de sécurité est obligatoire dans les voitures depuis 1979, et, à défaut, l'amende s'élève à 135€ et peut grimper jusqu'à 750€ selon les conditions, et entraîner un retrait de 3 points sur le permis de conduire. Mis à part pour raisons médicales ou si vous circulez dans un véhicule ancien ou de collection dépourvu de ceinture de sécurité d'origine, le port de la ceinture peut être exempté pour les personnes suivantes :

Conducteur de taxi en service
Conducteur ou passager d'un véhicule d'intérêt général prioritaire ou d'une ambulance, en intervention d'urgence
Conducteur ou passager d'un véhicule des services publics contraint par nécessité de service de s'arrêter fréquemment en agglomération
Conducteur ou passager d'un véhicule effectuant des livraisons de porte à porte en agglomération

Pourquoi les chauffeurs de taxi ?

Si l'on peut comprendre facilement pourquoi les trois dernières professions ne sont pas obligatoirement tenues de porter leur ceinture en voiture, la raison paraît moins évidente en ce qui concerne les chauffeurs de taxi... Pourtant, cette exemption existe bien, et répond à une triste réalité : les chauffeurs de taxi sont fréquemment victimes d'agressions, verbales mais aussi physiques. Embuscades, coups, vol de leur véhicule professionnel ou encore étranglement : leur quotidien n'est pas sans risques.

Des tentatives d'étranglement

Certains clients malveillants se servent ainsi de la ceinture de sécurité du chauffeur pour l'étrangler par l'arrière, et lui soutirer téléphone portable, espèces, clé de voiture ou effets personnels. Les exempter du port de la ceinture de sécurité permet donc d'éviter cette pratique, même si, dans les faits, cela ne suffit pas pour les protéger, et ils figurent toujours parmi les professions vulnérables à la délinquance... Certaines compagnies de taxi ont mis en place un bouton secret - à la manière des boutons d'urgence que l'on trouve dans les banques - pour prévenir les secours en cas d'urgence, mais ce dispositif reste malheureusement marginal...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.