Pourquoi l'essence est-elle plus chère sur autoroute ?

, publié le 14 mai

Souvent plus cher sur autoroute avec un prix proche des deux euros le litre, le carburant proposé par les stations-service fait face à la loi de l'offre et la demande.

C'est une réalité ! Les prix des carburants dans les stations-service sont plus élevés sur autoroute que dans les zones urbaines. Malgré une baisse de 11,5 % des ventes d'essence sur les aires d'autoroute, les automobilistes sont souvent obligés de passer par ces points stratégiques pour ne pas dévier de leur trajet et faire le plein. En moyenne, on constate que le SP95 est 14 centimes plus cher sur autoroute. Pour le diesel, c'est 16 centimes de plus. Mais comment peut-on expliquer ces écarts ?

Des coûts fixes pour les stations-service

Les premières raisons sont simples. Les stations-service sont ouvertes 24 heures sur 24 ce qui engendre une présence non-stop pour les gérants. De plus, les sanitaires doivent être propres en permanence. Ces raisons obligent à embaucher du personnel et donc à le payer. Enfin, les stations-service ont une redevance à payer aux gestionnaires d'autoroute comme Vinci. Et si vous pensiez que le prix du baril de pétrole agissait sur l'augmentation du prix du carburant sur les aires, l'explication est ailleurs.

L'euro perd de sa valeur

Le contexte politique ou économique est parfois à l'origine des évolutions du prix des carburants. La première chose à laquelle on pense, c'est le prix du baril de pétrole. Il n'en est rien ! En mai 2014, le prix du baril était de 109 $. 10 plus tard, le prix est descendu à... 83 $. Pour comprendre ces variations, il faut s'intéresser à l'euro. En effet, notre monnaie a perdu de sa valeur. En 2014, un euro valait 1,40 $ alors qu'aujourd'hui, il vaut 1,07 $. Etant donné que les carburants sont payés en dollars, il faut beaucoup plus d'euros pour acheter aujourd'hui du pétrole.

Des solutions ?

Comment faire pour éviter de payer son essence à des prix exorbitants ? Car aujourd'hui, si vous empruntez l'autoroute A1 par exemple entre Paris et Lille, le litre du sans-plomb 95 est de 2,06 €. Un plein de 23 litres par exemple coûte 48 euros sur autoroute, alors qu'il faudrait débourser 44 euros en ville. Le remède miracle n'existe pas, à moins d'anticiper son trajet. Choisir les routes nationales apparaît comme la solution pour contourner les aires d'autoroutes. Mais tous les automobilistes ne peuvent pas se le permettre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.