Péages : plusieurs changements pour 2023

Péages : plusieurs changements pour 2023©Pixabay, Media365

, publié le 18 janvier

Elle fait son retour à chaque début d'année : la hausse des tarifs au péage ! Pour l'année 2023, son montant sera plus que doublé par rapport à 2022. Mais pour les gros rouleurs ou les propriétaires de voitures électriques, certaines exemptions sont prévues.



Après les voitures neuves et le carburant, c'est au péage de voir ses prix augmenter. Chaque début d'année, le Gouvernement recalcule les tarifs en vigueur au péage en se basant sur les chiffres de l'inflation. La période de référence pour le calcul 2023 est celle courant d'octobre 2021 à octobre 2022, durant laquelle l'inflation s'est élevée à 6,33%. Les péages vont augmenter de manière moindre, mais de tout de même 4,75% en moyenne ! À titre comparatif, en 2022, les tarifs avaient augmenté de "seulement" 2%.

Des avantages financiers pour certaines catégories de conducteurs

Dans le détail, cette augmentation, qui sera en vigueur dès le 1er février, ne sera pas effective sur l'ensemble du territoire. Seront concernés les réseaux Vinci Autoroutes, Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR), Autoroutes Rhône-Alpes (AREVA) ainsi que la Sanef SAPN. Les propriétaires de véhicules électriques seront exemptés de cette hausse sur les réseaux concernés, le Gouvernement ayant décidé de leur appliquer une ristourne de 5%. Celle-ci aura donc pour effet de compenser, voire d'annuler la hausse de 4,75%. Du favoritisme qui traduit la volonté de l'État d'encourager la conversion vers les véhicules électriques, pour décarboner le parc automobile français.

Pour les propriétaires de badges Télépéage aussi, il y aura une exception. Jusqu'à présent en effet, ceux considérés comme « gros rouleurs », c'est-à-dire empruntant un même péage au moins dix fois par mois bénéficiaient d'une ristourne sur le prix de leur abonnement. Déjà en vigueur en 2022, elle s'élevait alors à 30%. Elle passera à 40% pour cette année 2023. À noter là aussi qu'elle ne concernera que Vinci Autoroutes, Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR), Autoroutes Rhône-Alpes (AREVA) et la Sanef-SAPN. D'ici l'entrée en vigueur de l'augmentation au 1er février 2023, le Gouvernement continue de communiquer sur ces nouvelles mesures, que vous pouvez découvrir plus en détail sur son site internet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.