News

Mortalité routière : les surprises du bilan 2023

Il y a du mieux en 2023 pour la mortalité routière en France, qui a reculé par rapport à 2022 et 2019. Mais il n'y a pas de quoi se réjouir non plus...

Le bilan annuel sur la mortalité routière en France vient d'être publié par la sécurité routière , et il y a du mieux par rapport aux années précédentes. Si 3 398 personnes ont perdu la vie sur les routes du pays en 2023, ce chiffre est en baisse de 4,9% par rapport à 2022 , et de 2,9% par rapport à 2019, dernière année « normale » pré-Covid. La majorité des victimes de la route étaient des automobilistes (48% des tués), suivis par les motards (22%), les piétons (14%) et les cyclistes (7%). Si l'on regarde maintenant les lieux les plus générateurs d'accidents, les routes hors agglomération sont les plus meurtrières (59% des tués), devant les voies d'agglomérations (32%) et même les autoroutes, qui ne représentaient « que » 9% des tués sur la route en 2023.

Quelques données démographiques

En s'intéressant plus particulièrement au profil des accidentés de la route, les hommes sont, sans surprise, largement plus représentés que les femmes : 78% des tués sur les routes en 2023 étaient de sexe masculin, contre 22% de sexe féminin. L'âge est un facteur de clivage aussi, puisque la catégorie des 35-64 ans est de loin, la plus représentée parmi les tués, à hauteur de 36%. Suivent, à égalité, les plus de 75 ans et les 18-24 ans (16%), puis les 25-34 ans (15%). Concluons, enfin, l'analyse de ces chiffres avec une approche plus géographique : quelles régions ont fait le plus de victimes sur leurs routes en 2023 ? Eh bien ! c'est la Corse qui arrive en tête, avec 105 tués par million d'habitants , devant la Bourgogne-Franche-Comté et le Centre-Val de Loire, 80 tués par million d'habitants chacun. À l'inverse, l'Île-de-France est la moins touchée (35 tués), avec la Normandie, les Hauts-de-France, l'Auvergne-Rhône-Alpes et la région PACA (50 tués par million d'habitants). Il y a du mieux, donc, mais ces chiffres n'ont pas de quoi donner le sourire pour autant...

publié le 24 juin à 07h00, Quentin Pannaud, Media365

Liens commerciaux