Michelin développe un pneu qui fonctionne...sans air

A lire aussi

, publié le 20 mars

Le fabricant français de pneumatiques, Michelin, travaille depuis plus de dix ans sur le développement d'un pneu révolutionnaire qui se passe de chambre à air. Il est déjà testé de manière grandeur nature auprès de certains professionnels.

Bientôt finies, les crevaisons, les arrêts aux stations de gonflage, les hernies, les gommes usagées ? S'il y a bien un composant qui n'a quasiment pas changé depuis que l'automobile existe, c'est bien le pneu qui équipe toutes nos voitures. Des premières roues en bois aux actuelles en caoutchouc, il n'a connu que très peu d'évolutions ce dernier siècle. Tout cela pourrait bientôt changer, car Michelin travaille sur un tout nouveau type de pneu depuis plus de dix ans déjà. Il commence à être testé en conditions réelles...

Une innovation qui pourrait révolutionner les pneumatiques

Baptisé Uptis, ce pneu n'utilise pas...d'air ! Il est composé de plusieurs dizaines de lamelles en caoutchouc rigide, disposés parallèlement à l'intérieur du diamètre de pneu. Ainsi formé, celui-ci est capable de se déformer en fonction des irrégularités de la chaussée, ou lors de la montée d'un trottoir par exemple, sans perdre sa forme initiale. Il répond de fait aux mêmes contraintes qu'un pneu traditionnel, mais avec en prime un confort amélioré. Les pneus actuels sont chargés d'air en permanence, et à une certaine pression, si bien qu'ils sont plus facilement sujets aux chocs, aux trous dans la chaussée, ou aux tremblements et vibrations provoquées par le revêtement de la chaussée. À l'heure actuelle, les amortisseurs et les suspensions annulent ces chocs, mais imaginez un tel pneu sur une voiture de série. La combinaison des trois améliorerait grandement la souplesse de l'amortissement, et l'agrément à bord en général. De quoi rendre à l'avenir nos voitures encore plus confortables, et silencieuses !

... mais qui n'est malheureusement pas attendue avant 2030

Développé par Michelin en partenariat avec General Motors, le pneu Uptis n'est pas attendu pour une commercialisation en grande série avant 2030. L'entreprise auvergnate commence cependant à le proposer à certaines flottes et aux professionnels indépendants, notamment les entreprises de livraison, ou les véhicules du service public. S'il est démocratisé, il pourrait changer grandement les trajets en voiture de demain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.