News

Marché automobile français : l'embellie continue au 1er trimestre !

Le marché automobile est en nette hausse sur le premier trimestre par rapport à 2023, mais ces chiffres sont à relativiser par rapport à la dernière année « normale » : 2019, avant la crise du Covid.

Le marché automobile français semble enfin sortir la tête de l'eau en ce premier trimestre 2023. Il n'est pas le seul. D'une manière générale, le marché européen a été affecté ces dernières années par de nombreuses crises. Covid en 2020 et 2021 qui avait conduit à un ralentissement de l'activité et des livraisons de modèles neufs. Pénurie de semi-conducteurs provenant de Chine en 2020 et 2021. L'année 2022 avait connu un léger mieux à leur sujet, mais l'invasion russe en Ukraine avait provoqué une pénurie d'autres composants. Le départ du marché russe de la plupart des constructeurs automobiles occidentaux avait enfin fait dégringoler la production et les immatriculations de voitures.

Des livraisons en hausse, mais des prises de commandes en baisse


Sur le créneau des modèles particuliers, 420 887 véhicules ont été immatriculés dans l'Hexagone sur les trois premiers mois de l'année. Cela correspond à une hausse de 15,2% par rapport à la même période l'année dernière. Les véhicules utilitaires n'étaient pas logés à la même enseigne, et accusent une baisse de 2,61% sur les trois premiers mois de l'année. Il y a du mieux certes, car la crise des semi-conducteurs s'est atténuée et les livraisons ont pu s'accélérer par rapport à 2022. Mais si l'on regarde les chiffres par rapport à la dernière année normale avant le Covid, c'est-à-dire 2019, le marché est en repli de 26,15%. Tout n'est donc pas rose pour autant, d'autant que les prises de commandes ont diminué de 9% par rapport au premier trimestre 2022 (véhicules particuliers). Cela est dû aux délais de livraison qui restent plus longs qu'à l'habitude, et d'une manière générale à une crainte des particuliers d'attendre leur voiture neuve pendant de longs mois.

Stellantis et Renault en tête, quatre Françaises dans le Top 5


Le leader en France chez les particuliers reste Stellantis (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Fiat, Abarth, Alfa Romeo, Jeep et Maserati) avec 31,36% de part de marché. Il est suivi du groupe Renault (Renault, Dacia, Alpine) et ses 23,24% de part de marché. Les modèles les plus vendus sur la période sont la Dacia Sandero (16 708 immatriculations), suivie par la Peugeot 208 (9 445 immatriculations) et la Renault Clio (8 191 immatriculations). Les électriques Dacia Spring (7424 immatriculations) et Tesla Model Y (6 589 immatriculations) clôturent ce Top 5. Espérons que cette hausse générale puisse permettre de rattraper progressivement le niveau de 2018, avant la crise du Covid.

publié le 13 avril à 06h00, Media365

Liens commerciaux