Les Français se tournent de plus en plus vers les SUV et les électriques

A lire aussi

, publié le 14 janvier

Les ventes de voitures neuves ont explosé en France en 2023, alors que les prix ont bondi en moyenne de 8% par rapport à 2022 ! Un phénomène qui s'explique par l'attrait croissant pour les gros modèles, notamment électriques.

Il s'est vendu en France en 2023 très exactement 1 774 728 voitures neuves. Un sacré score, en augmentation de 16,07% par rapport à 2022 ! Les pénuries de pièces et les crises de production commencent à s'estomper, tout comme le cours de l'énergie qui poursuit son accalmie.

SUV, en avant !

Deux constats étonnants :  les Français sont de plus en plus attirés par les gros véhicules et par les électriques. Ainsi d'après TF1, la part de marché des SUV dans les immatriculations est passée de 12% à 44% entre 2010 et 2022 ! Le phénomène n'est pas nouveau. Depuis des années, les berlines, les citadines, les cabriolets, les coupés, que dis-je, les monospaces et même les compactes sont progressivement remplacées par une alternative « haute sur pattes » ...

Les Français et l'électrique, une affaire qui roule

Il en est de même pour les véhicules électriques, qui connaissent une ascension fulgurante en France. La proportion des véhicules électriques n'était que de 1% dans les nouvelles immatriculations en 2017, contre 17% en 2023 ! Il faut dire que le marché a connu un bond de géant : tous les constructeurs s'y mettent ! Et dire qu'il y a quelques années le seul choix qui s'offrait au consommateur était les Renault Zoé et Kangoo Z.E, Citroën C-Zero et Peugeot iOn... Il n'y a qu'à voir l'excellent score du Tesla Model Y : il était, avec ses 37 127 unités, le 8e modèle le plus vendu en France l'année dernière ! En 5e et 6e position du classement français, on trouvait déjà deux SUV : le Peugeot 2008 et le Renault Captur, au coude à coude. Un phénomène étonnant, le prix d'une voiture neuve étant aujourd'hui de 35 118€ en moyenne, en augmentation de 8% par rapport à 2022. Et ce alors que les Français traversent depuis plusieurs mois une grave crise du pouvoir d'achat...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.