Le GPS peut-il vous envoyer sur des routes... dangereuses ?

A lire aussi

, publié le 27 septembre

Utile pour retrouver son itinéraire ou arriver à bon port, le GPS peut parfois vous jouer des tours. Se retrouver sur un chemin forestier ou sur une route fermée au public est vite arrivé. Mais comment faire pour ne plus se tromper ?

Certains automobilistes ont en déjà fait l'expérience. Vous entrez une destination sur votre GPS, puis vous vous retrouvez nez à nez avec un tracteur sur une route en pleine forêt. Cette aide à la conduite n'est-elle pas fiable à 100 % ? Tout dépend des mises à jour et de l'algorithme. Pour bien comprendre, rappelons qu'un GPS se sert des réceptions de données satellites. La technologie intégrée dans les véhicules reçoit alors des signaux et vous indique par la suite un itinéraire. Problème, quand un satellite est défaillant ou qu'une transmission est perturbée pour une raison x ou y, le GPS peut vous envoyer sur une route à risque. Au départ, l'itinéraire que vous avez sous les yeux est le plus court. Mais certains changements de voirie comme des impasses ou des routes à sens unique ne sont pas pris en compte à cause d'un retard de mise à jour.

Les applications de navigation

La plupart des usagers de la route utilisent également des applications de navigation comme Waze, Plans ou Google Maps. Les itinéraires sont indiqués en temps réel grâce à des algorithmes. Même problématique que pour un GPS classique. Cette technologie, qui vous propose le meilleur itinéraire dans 90 % du temps, peut se tromper en raison du calcul de l'algorithme. Si un bouchon est prévu sur un grand axe, l'application vous enverra sur une route de substitution, mais vous ne serez pas le seul à l'emprunter. « Il est arrivé à Waze d'envoyer des véhicules vers une petite route de montagne, une route communale ou une route forestière pour éviter les bouchons, sans se rendre compte qu'il fallait passer par un village avec une seule voie de passage », précise un responsable de chez Coyote.

Quelles solutions ?

Pour éviter de traverser une route à "risques", plusieurs solutions sont possibles. Si vous décidez de faire confiance au GPS, précisez vos informations de route (trajet plus court, plus rapide ou plus économique, éviter les bouchons, etc.). Vous aurez l'occasion d'avoir plusieurs propositions d'itinéraires et d'ainsi éviter les mauvaises surprises. Soyez vigilant face à la réglementation en vigueur dans les villes et villages. Certaines communes ont supprimé des routes ou transformé celles-ci et les GPS ne l'intègrent pas dans le calcul. Regardez alors les panneaux, avant de vous lancer dans la gueule du loup ! Dernier conseil : la carte IGN. Avant de partir, rien ne vous empêche de regarder sur une carte papier les différentes routes possibles. Pour certains, c'est à l'ancienne, mais pour d'autres les données sont beaucoup plus précises. À vous de décider, tout en restant attentif au volant !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.