Le cycle WLTP, c'est quoi ?

A lire aussi

, publié le 1 mars

Si vous nous lisez souvent, l'acronyme WLTP doit vous être familier. Ce protocole de test vise à estimer, entre autres, la consommation moyenne et le taux de rejet de CO2 d'une voiture thermique, ou l'autonomie théorique d'une voiture électrique. Mais comment fonctionne-t-il ?

Le protocole de test WLTP, ou Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure, est une méthode normalisée utilisée pour mesurer la consommation de carburant, les émissions de CO2, l'autonomie des voitures électriques et les performances des véhicules légers, pour les voitures de tourisme et les utilitaires légers. Adopté pour la première fois en 2015 et entré en vigueur en 2017, le WLTP remplace progressivement le Nouveau Cycle de Conduite européen (NEDC), un protocole de test plus ancien et moins représentatif de la conduite réelle...

Finis les bancs à rouleaux

Le WLTP vise à fournir des données de test plus précises et plus représentatives de la conduite quotidienne, en tenant compte de divers facteurs tels que la vitesse, l'accélération, les arrêts et les démarrages, ainsi que les conditions de chargedu véhicule. Contrairement au NEDC, effectué sur des bancs à rouleaux et qui était basé sur des scénarios de conduite théoriques, le WLTP utilise des profils de conduite réels collectés dans le monde entier pour mieux refléter les conditions de conduite effectives.

Des conditions de test réelles

Le protocole de test WLTP se compose de quatre phases de conduite - basse, moyenne, haute et très haute - avec différentes vitesses et accélérations pour simuler une gamme variée de situations de conduite. Ces phases sont conçues pour représenter différents types de conduite urbaine et extra-urbaine. Le test comprend aussi des périodes de ralenti et de décélération pour refléter les conditions de circulation réelles. En ce qui concerne la méthodologie de test, le WLTP impose des normes strictes en matière de température, de pression des pneus et d'autres paramètres afin d'assurer la reproductibilité des résultats. Les tests sont effectués dans des laboratoires et pistes d'essai certifiées, et suivent un protocole précis pour garantir des conditions de test standardisées.

Mieux renseigner l'acheteur

Les résultats du test WLTP fournissent des informations plus précises sur la consommation de carburant et les émissions de CO2 des véhicules, ce qui permet aux consommateurs de prendre des décisions d'achat plus éclairées. Les constructeurs automobiles sont tenus de fournir ces données conformément aux réglementations en vigueur dans de nombreuses régions du monde, et notamment celles de l'Union européenne, connues pour leur sévérité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.