Le bilan 2022 de la mortalité sur les routes est connu !

Le bilan 2022 de la mortalité sur les routes est connu !©Shutterstock, Media365

, publié le 4 février

Ce mercredi 1er février 2023, l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière  a publié le rapport de la mortalité sur les routes de France. Un bilan stable pour les automobilistes, mais préoccupant pour les cyclistes.



La sécurité routière a publié le bilan de l'année 2022 concernant la mortalité sur les routes en France. Après deux années 2020 et 2021 faussées par la crise sanitaire, 2019 est l'année de référence. Le constat est le suivant : une certaine stabilité est à noter, mais les morts, utilisateurs des vélos et EDPM (engin de déplacement personnel motorisé) comme les trottinettes, sont en augmentation.

3 260, c'est le nombre de tués sur la route en France en 2022. « Moins de 50 % des tués sur la route sont des occupants de voiture », a annoncé Florence Guillaume, déléguée interministérielle à la sécurité routière. On remarque une stabilité par rapport à 2019 (0,5 % de hausse). Si on peut se « réjouir » d'un côté de la baisse de la mortalité routière pour les automobilistes avec 59 tués en moins par rapport à 2019, le résultat est différent pour les cyclistes...

Hausse inquiétante chez les cyclistes

Les mobilités douces, dont certains voient d'un mauvais œil leur déploiement dans les centres-villes, ont malheureusement un bilan à charge. 244 cyclistes ont perdu la vie sur les routes en 2022, soit une hausse de 30 % par rapport à 2019. C'est la deuxième année consécutive que le seuil des 200 morts est dépassé.

Côté trottinettes électriques, 34 morts ont été recensés alors qu'on en comptait seulement 10 en 2019. Avec également 600 blessés graves, ce type de transport mériterait une réglementation beaucoup plus stricte. Il faut absolument diminuer ces chiffres.

Les hommes plus souvent touchés

En dehors de ces chiffres alarmants, on distingue le public touché par cette mortalité. Les hommes représentent 78 % des morts et 75 % des blessés graves sur l'année 2022. Autre fait, la mortalité routière chez les jeunes ! Les 18-24 ans sont à risque avec plus de 500 morts l'an dernier.

Pour faire face à cette augmentation, la sécurité routière va lancer une campagne de sensibilisation dans les prochains jours  spécifiquement pour  les hommes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.