La hausse des prix des péages va-t-elle favoriser la transition écologique ?

La hausse des prix des péages va-t-elle favoriser la transition écologique ?©Vinci Autoroutes, Media365
A lire aussi

, publié le 22 février

Depuis le 1er février 2023, les prix des péages français ont connu une hausse de 4,75 %. Le ministre des Transports a annoncé qu'une discussion avec les sociétés d'autoroutes aura prochainement lieu. Il souhaite les faire participer en tant qu'acteur de la transition écologique.



Vous n'y avez pas échappé. Après la hausse des carburants, les péages ont également vu leurs tarifs augmenter. Une bonne nouvelle pour la transition écologique ? En effet, le ministre des Transports, Clément Beaune souhaite que les sociétés d'autoroutes participent à cette transition. Les marges devront être discutées pour investir dans ce projet. Mais comment fonctionne ce budget et qu'est-ce qui explique cette hausse ?

Aujourd'hui, trois grandes sociétés se partagent le réseau autoroutier :

SAPN / SANEF sur le secteur Nord et Est de la France
APRR / AREA sur le secteur Paris-Rhin-Rhône
Vinci Autoroutes sur le secteur Ouest et Sud

Pour comprendre cette hausse, il faut prendre l'exemple d'un ticket de péage. Si celui-ci coûte 10 €, voici comment est répartie cette somme :

Tout d'abord, 3,8 € vont à l'État sous forme d'impôts et taxes. Chaque année, quatre milliards reviennent dans les caisses. Cet argent sert notamment à financer la politique de transport de l'État.
2,6 € servent aux travaux effectués par les sociétés d'autoroutes. L'objectif est de garder en bon état l'espace commun, utilisé par les automobilistes en rénovant les ponts, tunnels et chaussées.
1,3 € sert à l'exploitation du réseau dont l'entretien des aires d'autoroutes, ainsi qu'à la rémunération des PC sécurité et des patrouilleurs.
2,3 € correspondent aux bénéfices des sociétés d'autoroutes.

Des réductions à prévoir

En dehors de la hausse prévue des tarifs, certains automobilistes pourront profiter de réductions. Les véhicules électriques bénéficieront de 5 % de réduction pendant toute l'année 2023. Cette idée va dans le sens de la transition souhaitée par le gouvernement et l'arrêt des véhicules thermiques.

Les utilisateurs réguliers, qui disposent d'un badge « Télépéage » pourront également profiter d'une réduction plus importante. Sur le même trajet effectué au moins 10 fois dans le mois, le prix au péage connaîtra une baisse d'environ 30 à 40 %, sur les autoroutes des trois grandes sociétés du réseau.

On attend de savoir maintenant comment l'argent récolté sera réutilisé, en espérant que le covoiturage et les bornes électriques grandissent rapidement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.