La Fiat Panda devient Pandina !

, publié le 14 mars

Fiat renomme sa mythique Panda en Pandina pour ses deux dernières années de carrière, alors que la toute nouvelle génération du modèle, 100% électrique, doit être présentée cet été.

C'est une grand-mère qui prendra prochainement une retraite bien méritée : la Fiat Panda, troisième génération du modèle iconique né en 1980, disparaîtra en 2026. Du moins sous cette forme... Il faut dire qu'elle n'est plus toute jeune puisque cette itération remonte à 2012 déjà, et n'a évolué que timidement en 12 ans de carrière, sur le plan esthétique en tout cas. Fiat a décidé de lui accorder encore deux ans de sursis, avant que la quatrième génération du modèle, qui sera 100% électrique , ne vienne prendre le relais...

En attendant la Panda 4...

Préfigurée par le concept Mega Panda dévoilé le mois dernier, la nouvelle Panda sera un concentré de nostalgie et de néo-rétro : elle s'inspirera très fortement de la Panda première du nom. Silhouette géométrique, phares carrés, logo Fiat à 4 bandes, intérieur minimaliste, il s'agira d'un beau retour aux sources pour le modèle, pour rivaliser sérieusement avec la nouvelle Renault 5 E-Tech, qui joue aussi la carte de la nostalgie pour convaincre les clients. Elle sera aussi proposée en variante essence micro-hybride (probablement grâce au bloc 1.2L Puretech de 100 chevaux déjà vu chez Stellantis), mais dans un second temps seulement. En attendant sa présentation, prévue pour le mois de juillet, revenons-en à l'actuelle Panda, qui change aujourd'hui de nom...

Une mise à jour de circonstance

Ne l'appelez plus Panda ! Pour distinguer l'actuelle Panda de la future, Fiat la renomme Pandina, soit « petite Panda » en italien. Ce changement de nomenclature s'accompagne de quelques nouveautés : une nouvelle couleur Jaune Positano, une teinte de toit noire pour le toit, de petits motifs de Panda sur les jantes et un motif PANDINA en toutes lettres sur les bas de caisse. À l'intérieur, le tableau de bord devient blanc et intègre désormais des compteurs numériques et non plus analogiques. Pour se conformer aux nouvelles dispositions européennes relatives à la sécurité (GSR2), elle fait aussi le plein d'aides à la conduite : aide au freinage d'urgence, assistance au maintien dans la voie, reconnaissance des panneaux de signalisation, régulateur de vitesse... Aucun changement niveau motorisations en revanche, où seul le petit bloc essence 1.0L de 70 chevaux est proposé. L'arrivée de la nouvelle Pandina est prévue à l'été, à peu près au même moment où sera présentée la Panda 4.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.