Italie : une centenaire arrêtée sans assurance et sans permis de conduire

, publié le 31 mars

Il n'y a pas d'âge pour conduire ! Cette automobiliste italienne de 103 ans l'a certainement bien compris lorsque les carabiniers l'ont arrêtée en pleine nuit, sans assurance et avec un permis de conduire périmé...

Les associations d'automobilistes auront finalement eu le dernier mot, et l'éternel débat sur le permis à vie a été définitivement écarté par la Commission européenne . Il visait à éventuellement mettre en place des visites médicales récurrentes pour les automobilistes européens, et leur permettre de continuer à circuler librement.  Pire, certains bataillaient pour que le permis de conduire soit automatiquement retiré une fois passé un certain âge. Les raisons évoquées étaient liées à l'attention, à la vue, à l'ouïe ainsi qu'à certains réflexes qui feraient défaut aux conducteurs seniors... Aujourd'hui, un fait divers tout droit venu d'Italie nous montre que l'âge n'est sûrement pas la seule excuse valable pour empêcher quelqu'un de conduire...

On n'a pas tous les jours 100 ans !

Une automobiliste italienne, âgée de 103 ans, a été arrêtée en pleine nuit par les carabiniers alors qu'elle roulait sans assurance et sans permis de conduire. La senior partait retrouver des amis du côté de Ferrare, et a été arrêtée à une heure du matin. Imaginez la tête des gendarmes quand ils ont vu le profil de l'automobiliste en question ! Ils lui ont infligé une amende et l'ont reconduite immédiatement chez elle . Amusée, la centenaire aurait déclaré vouloir « s'acheter un Vespa ou un scooter » pour pouvoir continuer à aller et venir librement. Elle doit désormais utiliser son vélo pour retrouver ses amis !

Le permis de conduire à vie existe en Italie

Contrairement à la France qui applique la politique du permis à vie, l'Italie demande à ce que les conducteurs passent une visite médicale obligatoire, tous les deux ans, à partir de 80 ans. Dans le cas de notre conductrice âgée, sa dernière visite remonte à plus de deux ans. Son permis n'était donc plus valable au moment où les gendarmes l'ont interpelée. Arrêter une automobiliste dont la date de naissance figurant sur le permis de conduire indique 1920, avouez que ce n'est pas banal...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.