Il y a 20 ans, les radars automatiques faisaient leur apparition en France.

Il y a 20 ans, les radars automatiques faisaient leur apparition en France.©Shutterstock, Media365

, publié le 8 novembre

En 2003, les premiers radars automatiques apparaissaient sur les routes françaises. Une mesure efface qui depuis 20 ans sauve des vies.



Détestés par certains automobilistes, les radars automatiques fêtent leurs 20 ans de mise en service dans l'Hexagone. En matière de sécurité routière, on peut dire que le bilan est positif. En 2002, 7 242 personnes perdaient la vie sur les routes contre 3 350 l'an dernier. Une baisse significative et un changement de comportement, voilà le résultat. Depuis, 14 millions de PV sont dressés chaque année pour 900 millions d'euros de recettes fiscales. Pourtant, la vigilance sur les routes n'est pas toujours le maître-mot des automobilistes.

Le radar : l'ennemi de la société ?

Sur les routes, autoroutes et même au détour d'une rue, il n'est pas surprenant de trouver un radar automatique. Pour certains, c'est un acharnement, une « vacherie » de l'État pour récolter encore et encore de l'argent. Et les radars ne se sont pas fait que des amis. Le 27 octobre 2003, la première cabine était inaugurée sur la RN20 dans l'Essonne, en présence du ministre des Transports de l'époque, Gilles de Robien. Mais 48 heures après son installation, l'appareil était déjà vandalisé. Le début du « je t'aime, moi non plus ! » entre les automobilistes et le Gouvernement.

Des radars plus modernes

Dès l'annonce de la mesure au début des années 2000, les vitesses ont considérablement diminué. Si la peur du radar est toujours présente, elle s'essouffle depuis 2009 alors que les appareils, eux, poursuivent leur présence sur les routes. La Sécurité routière a pris conscience du problème. C'est pourquoi de nombreux radars automatiques, nouvelle génération, prennent place sur les bords des routes. Désormais, les distances de sécurité, l'utilisation du téléphone au volant et même l'absence de ceinture de sécurité pourront être verbalisées. Depuis le mois de juillet 2023, un décret sur le rôle des radars a été approuvé. Ils pourront sanctionner jusqu'à 15 infractions différentes. Les automobilistes sont prévenus, il faudra redoubler de vigilance pour préserver sa sécurité, celle des autres usagers et son portefeuille !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.