Alpine à l'assaut de la plus légendaire course de côte aux USA

Alpine à l'assaut de la plus légendaire course de côte aux USA©Alpine, Media365

, publié le 2 mai

Alpine veut percer aux USA et battre des records. En tout cas, c'est le but en s'engageant à la célèbre course de côte de Pikes Peak, compétition qui a souvent souri aux Français...



La course de côte de Pikes Peak, c'est une montée vers les nuages de 19,93 km, avec une voiture ultra-sportive et un pilote à bord, seul à se battre contre le chrono. Les Français s'y sont souvent illustrés. Sébasien Loeb et la Peugeot 208 T16 en 2013, avant que Romain Dumas ne batte le record de son compatriote français en 2018, à bord du prototype électrique VW ID.R. Surfant sur cette belle vague d'exploits français, Alpine aussi veut écrire l'histoire de ce monument du sport automobile.

500 chevaux et 950 kg

Aujourd'hui, la marque de Dieppe nous présente l'A110 Pikes Peak, un monstre d'aérodynamisme et de puissance avec près de 500 chevaux sous le capot. Malgré ses énormes artifices aérodynamiques, l'A110 Pikes Peak est la plus légère des A110 : elle ne pèse que 950 kg contre 1.082 pour la plus radicale des berlinettes de route, l'A110 R.

L'aileron arrière imposant, en deux parties, permet de plaquer le train arrière au sol pour enrouler sereinement les 156 virages de la course. Sur le capot arrière, on peut observer un aileron de type « requin » inspiré des prototypes des 24 Heures du Mans, mais aussi de la Formule 1.

La signature lumineuse a également fait l'objet d'un traitement plus agressif. Les deux cercles à l'avant font place à deux barres extrêmement fines, comme découpées au laser.

Les essais ont déjà commencé

Cette Alpine unique se lancera bientôt à l'assaut des cimes américaines avec l'ambition de battre des records. Après avoir réalisé ses premiers tours de roue les 25 et 26 avril à Lurcy-Lévis, le modèle accueillera son pilote désigné pour Pikes Peak, Raphaël Astier, pour la première fois au volant de la voiture dans sa configuration définitive la semaine prochaine.

Le pilote français réalisera une première séance dans la Drôme tout d'abord, puis à Val Thorens. Déjà fort de quatre départs à Pikes Peak, Raphaël Astier s'envolera ensuite avec l'équipe pour Colorado Springs, où ils travailleront sur leurs ultimes préparatifs en vue de la course qui se déroulera le 25 juin 2023.

Une belle manière pour Alpine de renforcer son image de marque aux États-Unis...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.