À vendre : cette Ferrari F40 a appartenu à un célèbre Champion du Monde de F1

A lire aussi

, publié le 11 mai

Référence de la vente aux enchères de luxe, Sotheby's proposait il y a quelques temps sur son site un modèle d'exception. Une Ferrari F40 avec comme propriétaire, Alain Prost.

Vous voyez certainement de qui on veut parler : oui, le premier propriétaire de cette Ferrari F40 était bien Alain Prost, quadruple Champion du Monde de Formule 1 (1985, 1986, 1989, 1993). Détail intéressant, celui qu'on surnomme « le Professeur » a signé le toit de cette F40 avant de la remettre à son second propriétaire. C'était en 1990 mais, heureusement, un vernis a été apposé sur l'autographe pour qu'il reste visible aujourd'hui. Pour mieux cerner les origines de cet exemplaire exceptionnel dont la valeur est estimée à 7 chiffres (vous la découvrirez plus loin dans cet article), un petit retour en arrière s'impose.

Sacré cadeau

Fin 1989, avec trois titres de Champion du Monde de F1 en poche, Alain Prost rejoint de grands noms de ce sport comme Jack Brabham, Jackie Stewart, Niki Lauda et Nelson Piquet. Mais alors qu'il est Champion du Monde en titre avec McLaren-Honda, le Français décide de rejoindre Ferrari. D'ailleurs, Alain Prost sera le premier nouveau pilote à signer avec la Scuderia après le décès de son fondateur, Enzo Ferrari. À l'époque, ce qui se fait de mieux comme voiture « de fonction », avec un cheval cabré sur le capot, c'est la Ferrari F40 ! Le nouveau pilote numéro 1 de la Scuderia reçoit donc une F40 pour fêter son arrivée dans l'équipe...

Peu de kilomètres au compteur !

Alain Prost aurait avoué n'avoir jamais roulé avec ce bijou automobile. Il l'a très vite mis en vente après sa livraison. Malgré les trois autres propriétaires qu'elle a rencontrés en 33 ans, cette Ferrari F40 n'affiche que 2 900 miles au compteur (oui, l'odomètre a été converti en miles par l'un des propriétaires anglais), soit 4 667 km. Complètement révisée, certifiée par le département Ferrari Classiche avec son châssis original, ainsi que son moteur et sa boîte d'origine, apparue dans le célèbre magazine anglais « Motor Sport » et élue 2e de classe au concours du 70e anniversaire de Ferrari à Maranello, cette F40 est estimée entre 2,5 et 3 millions d'euros. C'est en tout cas la somme demandée par la maison d'enchères RM Sotheby's l'an passé. On ne sait pas si ce modèle a trouvé preneur et battu le record d'une vente pour une F40 de... 3,7 millions d'euros. Le mystère reste entier !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.