1er mars : ce qui change pour les automobilistes

, publié le 29 février

Mis à part le changement d'heure et les célébrations de Pâques et de la Saint-Patrick, le quotidien des automobilistes français sera peu chamboulé en ce mois de mars : les rares évolutions concernent le permis de conduire...

Comme chaque année, le mois de mars est synonyme d'événements, de fêtes, et de moments en famille ! C'est ainsi traditionnellement au mois de mars qu'a lieu la Saint-Patrick (le 17 mars), Pâques (le 31 mars), mais aussi le changement d'heure ! Nous passerons cette année à l'heure d'été dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars : à 2 heures du matin, il sera 3 heures. Voilà ce qui nous attend dans les grandes lignes pour ce mois qui commence, mais si vous nous lisez, c'est surtout pour être au fait de l'actualité automobile. Alors, quels changements attendent les automobilistes français ce mois-ci ?

Le permis boîte automatique évolue

Et bien peu de changements d'envergure, sauf si vous connaissez quelqu'un ayant passé ou s'apprêtant à passer le permis de conduire en boîte automatique ... Comme son nom l'indique, ce dérivé du permis B ne donne le droit de conduire que les voitures équipées d'une boîte auto (BVA). Encore impensable il y a 10 ans, ce permis fait sens aujourd'hui avec l'avènement des technologies électrifiées (hybrides et électriques) qui ont poussé vers la sortie les traditionnelles boîtes de vitesses manuelles. Il est toujours possible, ce permis en poche, de passer une formation additionnelle pour obtenir le permis B classique pour boîte manuelle.

Formation obligatoire et simulateur

Ce qui change en ce mois de mars 2024, c'est que ladite formation, qui durait jusqu'à présent sept heures, doit durer désormais « au moins sept heures ». Autrement dit, si votre formateur estime que vous devez prendre des heures de formation supplémentaires, il pourra vous les proposer, mais uniquement avec votre accord, ce n'est pas une obligation. Autre évolution : il est désormais possible, dès l'obtention du permis BVA, de la faire, alors qu'il fallait auparavant attendre 3 mois. Dernier point : la formation sur simulateur, qui permet de se familiariser avec les spécificités d'une boîte manuelle (point de patinage et démarrage en côte notamment) avant de prendre le volant, pourra s'étaler sur deux heures au lieu d'une jusqu'à maintenant. De timides évolutions en définitive, qui ne concerneront qu'une mince partie de la population (13,9% des inscrits au permis B en 2022 ont passé le permis BVA).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.