News

1er juillet 2024 : quels changements pour les automobilistes ?

Ça y est, nous sommes en juillet, le grand mois des vacances, du Soleil et des fêtes populaires partout dans l'Hexagone. Mais, comme à chaque nouveau mois, celui-ci sera aussi synonymes de changements d'envergure pour les automobilistes, dont voici les principaux.

GSR2 : plus d'équipements obligatoires dans nos voitures !

Première nouveauté d'envergure : l'entrée en vigueur des règles européennes GSR2 , relatives à la sécurité active et passive des voitures en circulation dans l'UE. Comme l'ABS, l'ESP ou le système d'appel d'urgence eCall précédemment, elles imposent tout un tas d'équipements obligatoires, parmi lesquels l'enregistreur de données d'accident (aussi appelé « boîte noire »), la reconnaissance des panneaux de signalisation avec alerte de survitesse​, l'alerte de changement de voie avec correction active, la surveillance d'attention du conducteur, les capteurs de parking arrière, de luminosité et de pluie, le freinage automatique d'urgence avec détection des piétons et cyclistes et le signal d'arrêt d'urgence. Conséquence, de nombreux modèles vont disparaître, notamment les petites citadines d'entrée de gamme, pour lesquelles les constructeurs ont décidé de ne pas investir davantage.

L'arrivée du limiteur de vitesse intelligent

Autre équipement, mais qui ne fait pas partie du règlement GSR2, l'arrivée, sur toutes les voitures, d'un système d'information et d'adaptation de la vitesse. Ce « limiteur de vitesse intelligent »  analyse, pendant la conduite, les limites de vitesses locales (via le GPS ou la reconnaissance des panneaux de signalisation), et en avertit le conducteur, pour l'inciter à ralentir. Dans certains cas, il peut aussi intervenir directement sur l'accélération du véhicule, en jouant sur le dosage de la pédale de frein ou l'admission d'essence dans la chambre de combustion. Rassurez-vous, il sera déconnectable depuis le panneau de contrôle du véhicule, comme pour les autres aides à la conduite...

Augmentation du prix du GNV

Si vous possédez un véhicule fonctionnant au GNV (Gaz naturel pour véhicule), votre facture va s'alourdir en ce mois de juillet . Le prix repère moyen du GNV va augmenter de 11,7%, pour se situer à 129,2€/MWh TTC.

publié le 1 juillet à 10h35, Quentin Pannaud, Media365

Liens commerciaux