Aston Martin Valkyrie AMR Pro : réservée au circuit

Chargement en cours
Aston Martin Valkyrie AMR Pro : réservée au circuit
Aston Martin Valkyrie AMR Pro : réservée au circuit
1/7
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 29 juin

Le constructeur de Gaydon a levé le voile sur la version définitive de la l'Aston Martin Valkyrie AMR Pro, la déclinaison réservée au circuit de son Hypercar Valkyrie, capable de proposer des performances exceptionnelles telles qu'un chrono en 3 minutes et 20 secondes sur le circuit des 24 Heures du Mans.

Cette version AMR Pro de la Valkyrie, présentée pour la première fois à Genève en 2018, a été développée à partir de 2019 par Aston Martin en collaboration avec Adrian Newey, Red Bull Advanced Technologies (RBAT) et Multimatic, avec pour objectif de proposer un modèle potentiellement capable de gagner les 24 Heures du Mans dans la nouvelle catégorie Hypercar. Une perspective (rouler au Mans) que le constructeur avait toutefois annoncé (en février en dernier) mettre entre parenthèse pour le moment.

Par rapport au projet initial, la Valkyrie AMR Pro a largement évolué en bénéficiant d'un développement qui n'est assujetti à aucune règlementation particulière. Elle est construite autour d'un châssis à l'empattement allongé (de 380 mm) par rapport à la Valkyrie classique, et dispose également de voies élargies (de 96 mm à l'avant et de 115 mm à l'arrière). Son package aérodynamique est lui aussi revisité afin de générer un maximum d'appuis : bien davantage que ceux disponibles sur la Valkyrie destinée à la route en fait, puisque cette version AMR Pro présentera une accélération latérale supérieure à 3G.

Côté motorisation, la Valkyrie AMR-Pro embarque d'un bloc moteur V12 6.5 litres atmosphérique préparé par Cosworth et développant plus de 1 000 ch. Aston Martin a en effet abandonné le système hybride présent dans la Valkyrie, ce qui lui a par ailleurs permis de gagner du poids sur le véhicule : la Valkyrie AMR Pro est plus légère que la version de route grâce également à des éléments de carrosserie réalisés en fibre de carbone, des triangles de suspension eux aussi conçus dans ce matériau, ainsi qu'un pare-brise et des vitres latérales réalisés en Perspex.

Selon Aston Martin, cette Valkyrie AMR Pro serait en mesure de boucler un tour du circuit des 24 Heures du mans en 3 minutes et 20 secondes, ce qui la placerait assurément aux avant-postes sur la grille de départ de la classique mancelle. Mais pour cela il faudra qu'elle y soit engagée, ce qui n'est pas encore le cas.

Aston Martin assemblera quarante exemplaires de cette Valkyrie AMR Pro (plus deux prototypes), et ses propriétaires (à défaut de rouler au Mans) pourront notamment profiter de leur bolide lors de track-days organisés par le constructeur en présence de ses pilotes de F1. Les premières livraisons de la Valkyrie AMR Pro sont attendues fin 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.