Aston Martin se met au downsizing

Chargement en cours
Aston Martin se met au downsizing
Aston Martin se met au downsizing
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 19 juillet

Après avoir délaissé le 6 cylindres, disparu sur la DB7 en 1999, Aston Martin pourrait y revenir sous peu. En cause : le fameux "downsizing".

Tel un virus, le downsizing s'attaque à peu près à tous les constructeurs de voitures. Après Bentley, Mercedes, BMW ou Ferrari (qui pourrait s'orienter vers des mécaniques suralimentées), Aston Martin songe également à amputer de quelques cylindres ses mécaniques.

L'Aston Martin V8 Vantage pourrait ainsi être la première à passer sous la guillotine en embarquant une 6 cylindres en ligne ou en V. Nous éviterons de crier au scandale puisque les 6 cylindres ont fait les beaux jours de la firme anglaise avec les DB4, DB5 ou DB7. Toutefois, ces mécaniques s'agrémenteront sans doute d'une suralimentation pour conserver un niveau de puissance suffisant.

La firme de Gaydon n'exclut pas non plus d'avoir recours à des... 4 et 3 cylindres suralimentés. Toutefois, Ulrich Bez, patron d'Aston Martin, rassure les passionnés en certifiant de "ne pas vouloir porter préjudice à l'exclusivité". Ouf !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.