Aston Martin s'associe à Britishvolt pour électrifier ses modèles

Chargement en cours
Aston Martin s'associe à Britishvolt pour électrifier ses modèles
Aston Martin s'associe à Britishvolt pour électrifier ses modèles
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 8 mars

Aston Martin a franchi une nouvelle étape dans son parcours vers l'électrification de son catalogue, via la signature d'un partenariat avec la société britannique Britishvolt visant à développer une nouvelle technologie de batteries hautes performances.

Le constructeur de Gaydon proposera en 2025 son premier modèle 100 % électrique (la probable remplaçante de la DB11), et entend prolonger avec lui ce qui a fait le succès de la marque : un design réussi, des possibilités de personnalisation innombrables, et surtout des performances de premier ordre.

Pour ce faire il s'est donc associé au spécialiste Britishvolt, le premier investisseur du Royaume-Uni dans les technologies de cellules de batterie lithium-ion, qui collabore déjà avec Lotus dont la future sportive 100 % électrique est attendue en 2026, afin de développer des batteries susceptibles d'offrir des performances, un temps de chargement et une autonomie optimales.

Les deux marques travailleront ensemble pour maximiser la capacité des cellules cylindriques à haute performance développées par Britishvolt, et les utiliser dans les véhicules électriques badgés Aston Martin attendus dans les années qui viennent.

Après la Valhalla dotée d'une technologie plug-in hybrid et dont les premières livraisons sont attendues dès 2024, tous les nouveaux produits d'Aston Martin seront en effet proposés avec une solution électrique dès 2026, l'objectif étant de proposer un portfolio complètement électrique d'ici à 2030.

La technologie mise au point avec Britishvolt viendra remplacer celle déjà opérationnelle, partagée par le constructeur de Gaydon avec Mercedes-Benz.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.