Aston Martin Rapide S à hydrogène

Chargement en cours
Aston Martin Rapide S à hydrogène
Aston Martin Rapide S à hydrogène
1/3
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 12 avril

Aston Martin se prépare à réaliser une première mondiale à l'occasion de la 41ème édition des 24 Heures du Nürburgring qui se déroulera les 19 et 20 mai prochains : la marque britannique y engagera en effet une Rapide S propulsée par un système hybride essence/hydrogène.

Développée en collaboration avec la société Alset Global, spécialiste de la technologie hydrogène, la Rapide S sera motorisée par un V12 6 litres bi-turbo et pourra évoluer en modes hybride, essence ou hydrogène seul. Dans cette dernière configuration, la Rapide S n'émettra aucune émission de CO2.

« Alors que nous célébrons le centenaire d'Aston Martin et de son glorieux passé, le moment est idéal pour regarder vers l'avenir en engageant cette incroyable voiture de course », a expliqué le Dr Ulrich Bez, Président Directeur Général d'Aston Martin. « Travailler avec Alset Global pour présenter ce système dans une épreuve aussi difficile que les 24H du Nürburgring démontre la confiance que nous plaçons dans nos voitures, nos collaborateurs et nos partenaires ».

Pour aligner cette nouvelle technologie sur le double tour d'horloge de « l'Enfer Vert », Aston Martin a mis l'accent sur la sécurité de son nouveau système. Ainsi, les quatre réservoirs, qui pourront contenir 3,5 kilos d'hydrogène stockés à une pression de 350 bars, ont été conçus en fibre de carbone. Deux d'entre eux seront placés près du pilote et deux autres dans le coffre de la Rapide S.

Ne reste plus à ce système hybride innovant qu'à démontrer sa fiabilité sur l'une des épreuves les plus difficiles du sport automobile international !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.