Aston Martin Cloverleaf de 1923

Chargement en cours
Aston Martin Cloverleaf de 1923
Aston Martin Cloverleaf de 1923
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 22 octobre

95 ans après sa première apparition au départ de l'épreuve britannique d'Aston Hill, une Aston Martin « Cloverleaf » XR 1981 est revenue sur le terrain de ses exploits passés pour une démonstration réalisée avec Darren Turner à son volant.

Le constructeur de Gaydon n'a produit que huit exemplaires de ce modèle rare et ce châssis particulier affronta à Aston Hill en 1923, deux modèles Bugatti et deux autres châssis Aston Martin similaires, dont l'un engagé par le fondateur de la compagnie Lionel Martin, allait finalement remporter la course.

Cette Aston Martin « Cloverleaf » dont le nom fait référence à un trèfle à trois feuilles (du fait de la position de ses sièges : deux à l'avant et un siège arrière en position centrale), est animée par un bloc 4 cylindres 1 486 cc développant 40 ch, dotée d'une boîte de vitesse à 4 rapports et équipée de freins avant (équipement rare en 1920). L'ensemble lui permettait d'évoluer à 115 km/h en vitesse de pointe, ce qui constituait pour l'époque une performance de premier ordre.

En 1923, ce châssis se classa deuxième de l'épreuve d'Aston Hill et c'est aux mains du triple vainqueur des 24 Heures du Mans (en catégorie GTE), Darren Turner, qu'elle est récemment revenue sur ce terrain bien connu.

Parfaitement préparée par Ecurie Bertelli, cette Aston Martin « Cloverleaf » a devancé sur la route un châssis Bugatti pour recréer l'ambiance de l'épreuve de 1923, pour le plus grand plaisir des observateurs présents.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.