Artcurial Motorcars : les résultats de Rétromobile

Chargement en cours
Artcurial Motorcars : les résultats de Rétromobile
Artcurial Motorcars : les résultats de Rétromobile
1/6
© Motorlegend

publié le 11 février

La vente aux enchères officielle du Salon Rétromobile organisée ce 7 février par Artcurial Motorcars, s'est achevée sur un montant global de transactions s'élevant à 22 894 104 €.

70 % des lots présentés lors de cette vente Rétromobile 2020 by Artcurial Motorcars ont trouvé acquéreur, la plupart auprès de collectionneurs étrangers (81 % des acheteurs) résidant dans 18 pays différents.

De nombreux modèles de compétition étaient proposés aux plus offrant et l'une des stars de ce rendez-vous 2020, une Ferrari 275 GTB de 1965 ayant participé à plus de quarante compétitions internationales entre 1965 et 1968 (elle remporta notamment les 1 000 km de Monza 1966 en catégorie GT), n'a pas manqué sa sortie en se voyant adjugée 2 502 800 €.

La machine au cheval cabré a terminé sa course devant d'autres modèles eux aussi prestigieux, à l'image d'une Porsche 906 de 1966 vendue 1 730 600 €, une Delahaye 135 Spéciale ayant participé aux 24 Heures du Mans 1937 et pour laquelle un collectionneur a dépensé 917 800 €, une monoplace de Formule 1 Ferrari 126 C3-068 de 1983 qui fut pilotée en son temps par René Arnoux (vendue 1 438 900 €), ou encore une Jaguar XJ 220 C LM de 1993 ayant également figuré au départ de l'épreuve mancelle et adjugée à Paris 1 085 800 €.

Complétant la liste des cinq véhicules dont le prix de vente a dépassé le million d'euros, un superbe exemplaire de la Ferrari F40 (1991) a été adjugé 1 112 800 € après avoir soulevé l'enthousiasme de la salle, accueil dont ont également bénéficié les deux modèles Ford ayant appartenu à Johnny Hallyday.

La Ford Mustang GT 390 Coupé GR1 Écurie Ford France de 1967 au volant de laquelle l'artiste décrocha la 2ème place au Grand Prix de l'ACF à Montlhéry en 1967, a ainsi changé de propriétaire pour 244 400 €, tandis que sa Ford GT de 2006 personnelle a gagné le garage d'un de ses fans pour un montant de 375 500 €.

On notera enfin que si certains modèles très attendus tels qu'une Mercedes-Benz 710SS 27/140/200hp Sport Tourer de 1929 dont la valeur était estimée entre 6 et 8 millions d'euros, n'ont pas rencontré leur nouveau propriétaire, des réalisations plus insolites telles qu'un châssis Maserati Tipo 61 « Birdcage » (pièce unique adjugée 62 400 €), ont quant à elles séduit les collectionneurs à des prix plus « accessibles ».

Photo : Delahaye 135 Spéciale 1937 - Crédit : Artcurial

Vos réactions doivent respecter nos CGU.