Ariel : un châssis en titane

Chargement en cours
Ariel : un châssis en titane
Ariel : un châssis en titane
1/2
© Motorlegend

, publié le 26 mars

Spécialiste des sportives ultralégères, le britannique Ariel traverse d'anorexie aiguë : il pourra équiper ses futures Atom d'un châssis en titane !

Aussi rigide et jusqu'à 40 % plus léger que l'acier, le titane formera le squelette des sportives anglaises. Avec ce métal, les Atom passeraient ainsi sous la barre des 500 kg, soit largement de quoi augmenter les performances sans toucher à la mécanique.

En revanche, l'artisan signale que cette structure sera proposée en option ou, c'est plus probable, en série limitée afin de mieux justifier le surcoût lié à la technologie : afin de conserver ses propriétés, le titane nécessite d'être soudé sans être exposé à l'oxygène, ce qui nécessite l'investissement dans de nouveaux outils onéreux.

Si cette solution apporte satisfaction au constructeur et aux clients, Ariel pourrait également l'adapter sur ses motos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.