Arena del Futuro, la recharge innovante par induction dynamique

Chargement en cours
Arena del Futuro, la recharge innovante par induction dynamique
Arena del Futuro, la recharge innovante par induction dynamique
1/3
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 3 décembre

Que diriez-vous de ne plus vous arrêter pour recharger votre voiture et de ne plus vous soucier de son autonomie ? C'est en tout cas ce que promet l'industriel A35 Brebemi avec l'Arena del Futuro.

Grâce à sa route intégrant un système par induction dynamique, l'industriel A35 Brebemi en coopération avec Stellantis, a développé un système permettant de recharger des véhicules électriques en continu. Serait-ce le début d'une autonomie illimitée pour les voitures électriques ?

Ce circuit construit en collaboration avec Stellantis et d'autres partenaires internationaux est en effet capable de recharger les voitures électriques pendant leur déplacement. La troisième phase d'essai en cours est axée sur l'expérimentation des technologies adoptées pour cette solution. Elle pourrait, à terme, changer le futur de la mobilité électrique, encore entièrement dépendante du réseau de recharge et du temps qui lui est associé.

Long de 1 050 mètres, le circuit de l'Arena del Futuro, situé dans une zone privée de l'autoroute A35 près de la sortie Chiari Ovest, en Italie, est alimenté en électricité par 1 MW. Les premiers véhicules, dont une 500 électrique et un bus Iveco E-Way, ont été équipés pour tester le système et ont déjà parcouru plusieurs kilomètres avec des résultats plus qu'encourageants. Pour comprendre comment cela fonctionne, il faut savoir que le système DWPT (Dynamic Wireless Power Transfer) est assez proche du système de recharge utilisé par les téléphones dotés de l'induction. Ainsi, les véhicules électriques peuvent être rechargés « sans fil » en circulant sur des voies câblées grâce à un système innovant de boucles placées sous l'asphalte. Cette technologie est adaptable à tous les véhicules. Il suffit de les équiper d'un « récepteur » spécifique qui transfère l'énergie provenant de l'infrastructure routière à la batterie dans le but de générer un système de mobilité « zéro émission ».

Une solution de recharge innovante donc, qui aurait également pour avantage de réduire la taille des batteries. Cela économisera du poids rendant les véhicules plus efficients et moins chers. De plus, cette technologie inaugurée par Stellantis garantira une sécurité routière maximale en permettant un dialogue constant entre les autoroutes et les véhicules qui y circulent. Ceci grâce à la connectivité avancée basée sur les technologies IOT (Internet des objets). Le revêtement des routes sera en outre optimisé pour le rendre plus durable sans affecter l'efficacité et l'efficience de la charge inductive.

Ce projet s'inscrit dans la stratégie annoncée par le groupe Stellantis lors de la journée EV 2021 qui s'est tenue en juillet dernier. Cet engagement s'ajoute au partenariat récemment annoncé avec Factorial Energy pour développer conjointement des batteries à l'état solide, ainsi qu'au partenariat avec Vulcan Energy pour la fourniture de lithium. D'ici 2025, Stellantis prévoit d'investir plus de 30 milliards d'euros dans l'électrification et le développement de logiciels pour soutenir les plans de décarbonisation. Pour Stellantis, l'objectif est de faire que 70 % de véhicules vendus en Europe soient des véhicules à faibles émissions d'ici 2030.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.