Alpina B7 : l'improbable combinaison

Chargement en cours
Alpina B7 : l'improbable combinaison
Alpina B7 : l'improbable combinaison
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 2 août

Avec sa ligne massive, ses plus de 5 m de long et le mur de chrome qui lui sert de calandre, la nouvelle BMW Série 7 a l'air de tout, sauf d'une sportive. Et pourtant, du côté de Buchloe, ville natale d'Alpina, il en fallait plus pour les arrêter. Car la tradition de transformer chaque BMW en un missile sol-sol est plus forte que tout. Préalable à toute transformation d'une BMW en Alpina, le moteur. Ici, c'est le V8 4.4 bi-turbo de la 750i qui sert de base. Les ingénieurs Alpina l'ont remanié jusqu'à en extraire 608 ch et 800 Nm de couple, soit 78 ch et 50 Nm de plus que la version originelle. De quoi compenser l'absence d'une M7 au catalogue du constructeur bavarois. Ainsi armée, la BMW-Alpina B7 dépasse la barre des 100 km/h depuis l'arrêt en 3.6 s, et atteint 330 km/h en pointe.

Les réjouissances ne s'arrêtent toutefois pas là. La suspension pilotée a entièrement été revue, et un mode Sport+ lui a été adjoint. En activant ce dernier, l'auto s'abaisse automatiquement de 15 mm et la rigidification des suspensions lui assure, selon les metteurs au point, un toucher de route de véritable sportive. Mais pas question pour autant de sacrifier le confort : malgré la présence des jantes de 20" Alpina (21" en option) dotées de pneus ultra taille basse, les metteurs au point prétendent que le confort originel de cette limousine peut parfaitement être préservée. Au conducteur de choisir, grâce à un simple bouton.

Si tous les équipements prévus par BMW sur la 750i, y compris les finitions BMW Individual, sont disponibles, Alpina y ajoute quelques gâteries telles que la sellerie cuir Lavalina. A condition, toutefois, d'y mettre le prix : 8 500 €, c'est celui de cet intérieur. A ajouter aux 154 800 € de la voiture, hors options.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.