A 300 km/h à bord de la Koenigsegg Regera

Chargement en cours
A 300 km/h à bord de la Koenigsegg Regera
A 300 km/h à bord de la Koenigsegg Regera
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 28 septembre

Les Néerlandais d'AutoTopNL ont eu la chance de prendre place à bord de la Koenigsegg Regera, une Hypercar dotée d'une technologie inédite baptisée Koenigsegg Direct Drive (KDD) qui contribue à ses accélérations hors du commun.

La Koenigsegg Regera dévoilée par le constructeur suédois dans le cadre du Salon de Genève 2015, est une voiture exclusive à plus d'un titre. Elle est tout d'abord animée par un groupe hybride composé d'un bloc V8 5.0 litres biturbo et de trois moteurs électriques, développant au total quelque 1 500 ch et 2 000 Nm. Cette puissance ensuite, est transmise aux roues du véhicule via la transmission « maison » KDD qui remplace la boîte de vitesses traditionnelle.

Cette transmission fonctionne de manière simple. La Regera utilise le couple constant de son groupe électrique pour se lancer, deux de ses moteurs électriques entraînant chacun une roue arrière avant que le V8 entre en action à partir de 50 km/h. Le bloc thermique se connecte alors aux roues arrière du véhicule par l'intermédiaire d'un coupleur hydraulique, et l'entraîne jusqu'à sa vitesse maximale. Outre un gain en termes d'efficacité, cette solution présente un autre avantage: le poids gagné en se passant de la boîte de vitesse (qui pèse par exemple plus de 80 kg sur le modèle Agera RS du même constructeur) compense celui des batteries de la Regera qui se situe juste sous la barre des 90 kg.

La Koenigsegg Regera qui affiche un poids total de 1 420 kg, propose ainsi un rapport poids/puissance exceptionnel qui contribue lui aussi à ses performances de premier ordre, avec un 0 à 100 km/h comblé en 2.8 secondes et un 0 à 400 km/h avalé en à peine 23 secondes (la Regera détient le record du monde du 0 à 400 km/h avec arrêt complet depuis septembre 2019, avec un temps de 31.49 secondes).

Crédit image : AutoTopNL

Vos réactions doivent respecter nos CGU.