5000 McLaren vendues en Amérique

Chargement en cours
5000 McLaren vendues en Amérique
5000 McLaren vendues en Amérique
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 2 mai

McLaren North America a franchi un nouveau cap en livrant son 5 000ème véhicule à un client californien, et confirmé ainsi la position de l'Amérique du Nord, comme premier marché unique du constructeur britannique.

L'Amérique du Nord enregistre en effet aujourd'hui plus d'un tiers des ventes de McLaren Automotive, sept ans après l'installation de la première concession de la marque outre-Atlantique (en décembre 2011).

A la McLaren MP4 12-C, premier modèle commercialisé alors par le constructeur de Woking, ont depuis succédé les modèles 650S, 675LT et l'icône McLaren P1, l'arrivée de la gamme Sports Series (en 2016) ayant ensuite à elle seule, permit à McLaren de doubler ses ventes.

Le constructeur britannique compte à ce jour 22 revendeurs en Amérique du Nord, et entend y renforcer sa présence en parallèle de l'apparition de nouveaux modèles (douze nouveautés sont attendues d'ici à 2022).

« Nous avons enregistré une progression de nos ventes sans précédent en Amérique du Nord, en passant d'une poignée de véhicules vendus en 2011 à plus de 1 200 voitures pour la seule année dernière », a commenté Tony Joseph, Président de McLaren North America. « Nous prenons les dispositions nécessaires pour que notre présence et notre service client soient à la pointe du marché des véhicules sportifs de luxe ».

L'histoire retiendra que cette 5 000ème McLaren livrée aux États-Unis, est une McLaren 570S Spider revêtue d'une livrée Silica White.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.