400 nouveaux radars tourelle

Chargement en cours
400 nouveaux radars tourelle
400 nouveaux radars tourelle
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 5 avril

C'est les "Gilets Jaunes" qui vont être contents ! Pour contrer la dégradation de nombreux radars au cours des derniers mois, en marge du mouvement de protestation contre le prix des carburants, l'État réplique en annonçant l'installation de 400 nouveaux radars "tourelle" encore plus sophistiqués.

Perchés sur des mâts de 4 mètres de hauteur, ces cinémomètres Mesta Fusion 2 fournis par l'équipementier Idemia (ex-Safran Morpho) seront des cibles plus difficiles d'accès pour les vandales. Surtout, cette implantation leur offrira une vision panoramique de la route et leur permettra de détecter un plus grand nombre d'infractions.

Équipés d'une caméra à très haute résolution (36 millions de pixels !), ils pourront par exemple faire le distinguo entre voitures et camions, mais aussi sanctionner les franchissements de feux rouges ou de passages à niveau. À terme, ils détecteront même les conducteurs conduisant sans ceinture, ceux utilisant leur téléphone portable ou le non-respect des distances de sécurité !

Selon leurs concepteurs, les Mesta Fusion 2 sont capables de surveiller jusqu'à huit voies de circulation sur une portée de 200 m, et de traquer jusqu'à 32 véhicules simultanément. Il sera impossible de passer au travers des mailles du filet...

On ignore le prix de ces radars, mais on le devine, vue la technologie qu'ils embarquent, très élevé. Ce qui explique que si 400 radars seront installés, un total de 2000 tourelles ont été commandées : les équipements pourront être déplacés d'une tourelle à l'autre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.