1959 : Aston Martin s'imposait au Mans

Chargement en cours
1959 : Aston Martin s'imposait au Mans
1959 : Aston Martin s'imposait au Mans
1/9
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 10 juin

A l'instar de Ford, dont les Ford GT revêtiront cette année des livrées spéciales rappelant ses succès passés en compétition, Aston Martin a tenu à faire un petit rappel historique à l'occasion de cette édition 2019 des 24 Heures du Mans : il y a tout juste 60 ans, c'est en effet l'Aston Martin DBR1 qui s'imposait dans la Sarthe.

En 1959 trois châssis DBR1 étaient engagés sur la classique mancelle, confiés à Sir Stirling Moss, Paul Frère, Maurice Trintignant, Jack Fairman ainsi que le Britannique Roy Salvadori et l'Américain Carroll Shelby, lesquels offrirent à la marque son unique succès (au scratch) au Mans à ce jour (la paire Trintignant/Frère assurant le doublé).

Soixante ans plus tard, Aston Martin a renvoyé un exemplaire de la DBR1 pour une séance photo à l'Hôtel de France, dans la campagne sarthoise (à La Chartre-sur-le-Loir), là-même où l'équipe prenait à l'époque ses quartiers pour la semaine mancelle. Aujourd'hui, c'est sur le circuit du Mans que l'équipe Aston Martin Racing se prépare à affronter la concurrence en catégories GTE-Pro et GTE-Am.

34 équipages seront aux prises dans les catégories GT, dont les V8 Vantage GTE inscrites en GTE-Am. A l'instar de l'Aston Martin DBR1 qui fut retirée des circuits peu après son succès de 1959, la V8 Vantage GTE va céder sa place dès l'an prochain à la nouvelle Vantage utilisée depuis l'an dernier par Aston Martin Racing en catégorie GTE-Pro. Gageons qu'elle fera aussi bien que la DBR1 et s'imposera de nouveau dans sa catégorie pour sa dernière apparition au Mans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.