1 500 ch pour la Saleen S7 Le Mans

Chargement en cours
1 500 ch pour la Saleen S7 Le Mans
1 500 ch pour la Saleen S7 Le Mans
1/2
© Motorlegend

publié le 26 juillet

La société chinoise Jiangsu Secco Automobile Technology Corporation, propriétaire de Saleen depuis 2017, a présenté une nouvelle version de la vénérable Saleen S7, la S7 Le Mans (deuxième édition), un modèle qui disposera d'une impressionnante cavalerie de 1 500 ch.

La Saleen S7 n'en finit pas de renaître. Lancée au début des années 2000, la Supercar américaine développée par Steve Saleen et son équipe dans leurs locaux d'Irvine, en Californie (aujourd'hui basés à Corona), a connu plusieurs évolutions depuis, et contre toute attente semble vouloir se renouveler encore presque 20 ans après son apparition.

Au modèle original présenté en 2000 avec un bloc V8 7.0 litres de 550 ch fourni par Ford, a succédé en 2005 la Saleen S7 Twin Turbo, une version survitaminée équipée de deux turbocompresseurs Garrett garantissant quelque 750 ch et 951 Nm. Un modèle « R » produit entre 2000 et 2007, permettra enfin à Saleen de remporter une prestigieuse victoire de classe (en catégorie GT1) aux 24 Heures du Mans 2010.

Suite au rachat de la marque par Jiangsu Secco Automobile Technology Corporation, une première version « Le Mans » de la Saleen S7 a été commercialisée avec une puissance de 1 300 ch, et c'est aujourd'hui un modèle disposant de 1 500 ch que le groupe chinois a présenté à Pékin.

Cette Saleen S7 Le Mans II sera produite en quantité limitée et proposera des performances exceptionnelles, avec un 0 à 100 km/h comblé en 2.2 secondes et une vitesse de pointe annoncée de 480 km/h.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.