1 400 ch pour la radicale Hoonipigasus de Ken Block

Chargement en cours
1 400 ch pour la radicale Hoonipigasus de Ken Block
1 400 ch pour la radicale Hoonipigasus de Ken Block
1/2
© Motorlegend

, publié le 17 mai

Ken Block prendra le départ de l'édition 2022 du Pikes Peak International Hill Climb avec une nouvelle monture de 1 400 ch développée par l'équipe de BBi Autosport en collaboration avec Mobil 1, répondant au nom d'Hoonipigasus.

Le pilote américain devenu l'an dernier ambassadeur de la marque Audi, multiplie depuis les projets et les apparitions aux commandes de modèles frappés des quatre anneaux, mais il conserve visiblement une marche de manœuvre pour développer des projets personnels tels que ce one-off Hoonipigasus.

Ce monstre de 1 400 ch aussi appelé Porsche 911 SVSR, a vocation à être « la Porsche de compétition ultime » selon Block. Affichant un poids de 1 000 kg, l'Hoonipigasus animé par une motorisation biturbo installée en position centrale arrière envoyant sa puissance aux quatre roues du véhicule, s'habille d'une carrosserie dont les qualités aérodynamiques devraient lui permettre de coller au bitume tout au long de la célèbre ascension de Pikes Peak.

Une carrosserie et un nom de baptême via lesquels Block a par ailleurs souhaité rendre hommage à la célèbre Porsche 917/20 « Pink Pig » engagée aux 24 Heures du Mans 1971 par le Martini International Racing Team avec les pilotes Willy Kauhsen et Reinhold Joest, à travers une livrée rose réalisée par Trouble (Trevor) Andrew (ou « Gucci Ghost »), un snowboarder, musicien et artiste de rue reconnu.

Ken Block visera la victoire absolue lors de cette 100ème édition du Pikes Peak International Hill Climb, épreuve dont il connait bien le tracé long de 19.93 km et parsemé de 156 virages : en 2017 Block y avait tourné « Climbkhana : Pikes Peak » au volant de sa spectaculaire Ford Mustang Hoonicorn RTR V2 disposant (déjà) d'une cavalerie de 1 400 ch.

Crédit photo : Ken Block/FB

Vos réactions doivent respecter nos CGU.