Quelles sont les infractions les plus courantes à moto ?

Quelles sont les infractions les plus courantes à moto ?©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 8 décembre

Voici les domaines dans lesquels les infractions sont les plus courantes à moto, ainsi que les peines encourues en France si vous respectez pas la loi.



Avant de vous parler de votre moto, parlons un peu de vous et de votre équipement. En France, des gants certifiés CE (norme EN 13594) couvrant entièrement les mains et les poignets sont obligatoires aussi bien pour le pilote que pour le passager. Si vous n'en portez pas, cela vous coûtera 68 € et un point sur votre permis. Rouler avec un casque non homologué est en revanche beaucoup plus cher. Vous risquez en effet jusqu'à 750 € d'amende et un retrait de 3 points sur votre permis ! Et n'oubliez pas d'avoir un gilet jaune quelque part sur votre machine. Dans le cas contraire, l'amende s'élèvera à 135 €.

Kit mains libres !

Voilà, nous avons déjà fait le tour de ce que vous devez absolument porter sur votre machine. Mais attention, il y a aussi des choses que vous ne pouvez pas porter comme des écouteurs ou une oreillette. La loi stipule que n'importe quel kit mains libres doit être pilotable vocalement, sans fil et intégré au casque. En cas de non-respect de ces consignes, vous devrez vous défaire de 135 € et de 3 points sur votre permis

Avoir un deux-roues en règle

Cette fois, nous avons vraiment fait tout le tour des infractions liées à l'équipement du conducteur et de son passager. Il est donc temps de passer à celles concernant votre machine. Cette dernière doit obligatoirement être équipée d'un rétroviseur gauche, d'un klaxon, de clignotants et phares homologués ainsi que d'une colonne de direction verrouillable. Dans le cas contraire, l'amende s'élève à 68 €. Votre plaque d'immatriculation doit évidemment elle aussi être en règle. Elle doit être lisible (plus ou moins propre), sous la selle, pas inclinée de plus de 30 degrés et mesurer 21 cm de large sur 13 cm de haut. Si ce n'est pas le cas, vous devrez vous acquitter de 135 € d'amende. Finalement, vos pneus doivent élégamment être en bon état sous peine d'une redevance s'élevant également à 135 €.

Attention au bruit !

Tout comme son pilote, il y a certaines choses dont votre machine ne peut surtout pas disposer à commencer par un pot d'échappement trop bruyant ou non homologué. En France, un deux-roues de 50 cc ne peut dépasser les 72 dB. Avec une cylindrée comprise entre 125 et 350 cc, son bruit doit se limiter à 83 dB. Une machine de moins de 500 cc ne peut quant à elle pas émettre plus de 85 dB. Finalement, au-delà de cette cylindrée, son niveau sonore doit se limiter à 86 dB. Si votre machine fait plus de bruit, les sanctions vont d'une amende de 135 € à 1.500 € et l'immobilisation complète du véhicule ! Finalement, concernant le débridage des machines pour détenteurs de permis A1 et A2, l'amende s'élève à 135 €. Mais attention, cette infraction pourrait amener votre assurance à refuser toute prise en charge en cas d'accident. Ce qui pourrait vous coûter très (très) cher...

Ne dépasse pas qui veut et où il veut

Un autre domaine où l'on relève souvent des infractions à moto, c'est en matière de dépassement. Si votre machine fait moins d'un mètre de large, vous êtes autorisé à remonter les files, mais uniquement sur une autoroute disposant d'au moins deux bandes. Cela ne peut également pas se faire à n'importe quelle vitesse. Vous devez rouler au maximum à 50 km/h et pas plus de 30 km/h plus vite que les autres conducteurs. Dans le cas contraire, la sanction s'élèvera à 135 € et 3 points sur votre permis. C'est vrai que dépasser est parfois trop tentant lorsqu'on est à moto et que le trafic est à l'arrêt ou presque. Mais gare aux lignes blanches. Ne serait-ce que rouler sur ces dernières est également passible d'une amende de 135 euros, d'un retrait de 3 points voire d'une suspension de permis.

Attention à votre vitesse !

Finalement, parmi les infractions les plus courantes à moto et tout autre type de véhicule d'ailleurs, on retrouve évidemment les excès de vitesse. À titre informatif, sachez que si vous dépassez la limitation de moins de 20 km/h, l'amende s'élève à 68 € et un point sur votre permis. En revanche, si vous vous faites prendre plus de 50 km/h au-delà la vitesse autorisée, la sanction est très logiquement beaucoup plus sévère : jusqu'à 1 500 €, 6 points, voire la suspension de votre permis et même la confiscation de votre véhicule en cas de récidive. Vous voilà prévenu...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.