Quel antivol pour protéger votre deux-roues ?

Quel antivol pour protéger votre deux-roues ?©Abus, Media365
A lire aussi

, publié le 17 janvier

Verrou de disque, cadenas en U, chaîne, antivol de guidon, quel mécanisme est le plus efficace et le mieux adapté à votre machine et à votre utilisation ? On fait le tour des différentes options ensemble.



Peu importe par quel moyen vous souhaitez protéger votre machine contre le vol, privilégiez toujours un dispositif certifié. D'abord, ils sont reconnus par les compagnies d'assurance, ce qui est toujours préférable si les choses tournent mal. Qui plus est, pour obtenir une certification, ces antivols sont testés de manière intensive, ce qui est un gage de qualité supplémentaire. Sachez qu'il existe quatre types d'antivol pour motos et scooters.

Les verrous de disque

Petits et facile à transporter, les verrous de disques se fixent sur l'un des freins de votre machine et butent contre l'étrier pour empêcher votre roue de tourner. Seul bémol, ils ne sont d'aucune utilité si l'on soulève votre machine pour la mettre dans une camionnette ou sur un camion afin de la dérober. Heureusement, afin de pallier ce problème, certains exemplaires disposent d'une alarme qui s'enclenche au cas où l'on essayerait justement de faire tourner la roue de votre machine ou que le dispositif sentirait le moindre mouvement.

Les cadenas en « U »

Beaucoup plus encombrants et lourds qu'un verrou de disque, les cadenas en « U » sont également plus efficaces. Il s'agit d'une imposante barre métallique en forme de « U » que l'on peut, soit passer dans une roue pour l'empêcher de tourner, soit fixer au mobilier urbain, soit les deux si votre cadenas est assez imposant. Les meilleurs ne se tordent pas, même si on les découpe. Ils se verrouillent des deux côtés de la barre en « U ».

Les chaînes et câbles

Tout aussi encombrante, mais tout de même plus facile à transporter que les cadenas en « U », la bonne vieille chaîne reste un système de verrouillage diablement efficace. Elle aussi permet à la fois de gêner le mouvement de la roue et de fixer votre machine au mobilier urbain. Il existe également des câbles en acier qui fonctionnent selon le même principe. Plus légers et faciles à transporter, ils sont tout de même généralement moins solides qu'une bonne vieille chaîne ou qu'un cadenas en « U ».

Antivol de guidon

La dernière solution pour lutter contre le vol de votre machine est plus généralement utilisée par les scootéristes : l'antivol de guidon. Il se fixe d'une part à la base de la selle et d'autre part au bout du guidon empêchant ce dernier de tourner. Moins encombrant que les chaînes, câbles et cadenas en U, il est aussi nettement moins efficace puisqu'il n'immobilise aucune roue de votre machine et ne la fixe à aucun point d'ancrage. Autrement dit, tout comme un verrou de disque, il est toujours possible de voler votre scooter en le soulevant. Mais contrairement à ce dernier, l'antivol de guidon ne dispose généralement pas d'alarme.

Dernier recours

Si vraiment vous êtes inquiet pour la sécurité de votre machine, il est toujours possible de combiner plusieurs dispositifs comme une chaîne et un verrou de disque. Vous avez alors la possibilité de n'utiliser ce dernier que lors d'un arrêt rapide. Pour aller chercher le pain par exemple. Au cas où aucun antivol ne suffirait pas à vous rassurer, il est toujours possible d'opter en prime pour un système de localisation en temps réel de votre machine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.