Pourquoi vos pneus de moto se dégonflent-ils ?

A lire aussi

, publié le 28 août

Les causes peuvent être multiples, mais dans tous les cas, il est essentiel de détecter toute pression incorrecte avant que la situation devienne périlleuse.

Sur une moto, une pression correcte des pneumatiques est encore plus importante que sur une voiture. C'est pourquoi il est absolument essentiel de la vérifier régulièrement. Et parfois, la surprise est au rendez-vous. Mais pourquoi au fait ? Il y a plusieurs réponses à ces questions, mais ce qui est certain, c'est qu'il y a toujours une raison rationnelle.

Attention aux valves

Tout d'abord, il faut savoir que tous les pneus, sans aucune exception, peuvent subir de légères pertes de pression, et ceci même si la moto ne roule pas. La plupart du temps, ce sont les valves qui en sont la cause. Tout simplement parce qu'elles perdent en étanchéité au fil des cycles de chauffe des pneus. Pour pallier ce problème, il existe des valves renforcées. N'hésitez pas à vous renseigner auprès des spécialistes.

Perte naturelle

Dans un tout autre registre, des particules d'oxygène peuvent s'échapper par la membrane du pneu, même s'il est nouveau. Il s'agit d'un phénomène parfaitement naturel, mais qui n'occasionne que de très faibles pertes.

Changement de jante

Par contre, il est nettement plus fréquent qu'une perte de pression survienne après un changement de pneu si la jante a été mal nettoyée ou si la pâte de montage utilisée était de mauvaise qualité. Même constat si la jante a été abîmée, après un choc par exemple. Enfin, et c'est bien plus évident, on constate des crevaisons lentes lorsqu'un objet a dégradé durablement le pneu.

Pas toujours visible

Le problème avec un pneu sous-gonflé, c'est qu'on ne le voit pas forcément à l'œil nu. Surtout si la perte ne dépasse pas 0,5 bar. Par contre, vous le ressentirez de manière plus évidente une fois au guidon. La moto vous semblera molle, lourde dans les manœuvres et pataude à basse vitesse ainsi que dans les changements d'angle.

Toujours à froid

Petit rappel pour terminer : il est conseillé de vérifier la pression de ses pneus tous les 1 000 km, et toujours à froid. Si la première station-service est située loin de chez vous, n'hésitez pas à faire l'acquisition d'un manomètre. C'est un petit investissement qui peut s'avérer très rentable...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.