Moto

Pourquoi autant de motos dépassent les 200 chevaux ?

Moins de 10 ans après la fin de la limite à 100 chevaux en France, la course à la puissance s'est accélérée et de nombreuses motos de série dépassent aujourd'hui les 200 chevaux, mais pourquoi ?

De nombreuses motos de série, que Madame et Monsieur Tout-le-Monde pourraient donc s'offrir, dépassent aujourd'hui la barre des 200 chevaux, mais pourquoi ? Rappelons d'abord qu'il y a encore 10 ans, la loi française interdisait aux constructeurs de commercialiser des motos de plus de 100 ch dans l'Hexagone. Une restriction enfin abrogée en 2016 et qui a donné naissance à des machines comme l'Aprilia RSV4 1100, les BMW S1000RR et M1000RR, la Ducati Panigale V4, la Honda CBR 1000 RR-R ou encore la Yamaha R1M. Toutes des super, voire hyper sportives dépassant déjà, allègrement parfois, les 200 ch !

Toujours plus de puissance pour de multiples raisons

Mais comment, en moins d'une décennie, la course à la puissance s'est-elle accélérée à ce point ? En réalité, la réponse est à la fois multiple et toute simple. Il y a d'abord la prouesse technologique de créer des moteurs toujours plus puissants. L'Homme, avec un grand « H », en veut toujours plus et ça n'a rien de nouveau. Et puis il ne faut pas oublier que ces chiffres affolants sont également un sacré argument de vente pour les marques qui peuvent réclamer toujours plus d'argent pour ces machines surpuissantes. La Kawasaki Ninja H2R dont le moteur de 998 cc développe 310 ch grâce à la présence d'un compresseur et vendue 56.000 € en est un bon exemple. Et puis il est tout de même nécessaire de préciser que, une fois de temps en temps, très, mais alors très, très rarement, les détenteurs de ces monstres se trouvent dans des conditions idéales pour ouvrir les gaz en grand ! Ils profitent alors d'une expérience et d'un plaisir tout simplement uniques. Est-ce nécessaire ? Absolument pas ! Mais est-ce également incroyablement grisant ? On vous laisse deviner la réponse...

Et quid de l'électrique dans tout ça ?

Avec l'arrivée de l'électricité pour faire rouler les deux-roues, tous les composants sont réunis pour encore accélérer cette course à la puissance. Il suffit d'ailleurs de jeter un coup d'œil du côté des 4 roues pour s'en rendre compte. Pourtant, les grosses motos électriques se font encore rares sur le marché. Le problème, c'est qu'un moteur surpuissant nourri aux ions nécessite une grosse batterie qui rend ce type d'engin (très) lourd et (très) cher ! Résultat, ces machines n'intéressent plus les motards qui recherchent davantage de sensations mécaniques et de bruit lorsqu'ils se dirigent vers des machines si puissantes. Et cela se traduit d'ailleurs dans les ventes de deux-roues électriques qui peinent à élargir leur audience.

publié le 26 juin à 05h00, Sébastien Vanhouche, Media365

Liens commerciaux