Moto : Comment s'équiper pour le printemps ?

, publié le 8 mai

Voici quelques conseils pour marier au mieux sécurité et confort lors de la mi-saison.

Les beaux jours printaniers se font certes timides, mais les températures commencent doucement à grimper un peu partout dans l'Hexagone. Un mercure en hausse signifiant qu'il va bientôt être temps de laisser votre accoutrement hivernal au placard. Mais pour quel équipement vaut-il mieux opter au printemps et à la mi-saison pour marier au mieux sécurité et confort ? Voici quelques conseils.

Optez pour des matériaux plus respirants ou perforés

En France, seul le port du casque et de gants certifiés CE (norme EN 13594) couvrant entièrement les mains et les poignets sont obligatoires. Alors pour laisser tout de même vos petites paluches respirer davantage, vous pouvez éventuellement opter pour des gants en textile plutôt qu'en cuir. Il existe également des gants perforés laissant davantage circuler l'air afin de rafraîchir vos doigts. Mais attention, dans les deux cas, privilégiez tout de même un équipement toujours résistant à la pluie. Après tout, ce n'est pas parce que le soleil brille que la pluie ne peut pas pointer à nouveau le bout de son nez rapidement.

La doublure amovible, la bonne astuce

Même s'il est légalement autorisé de rouler en t-shirt et bermuda, il est plus que fortement recommandé de porter des chaussures, blouson et pantalon adaptés. Heureusement, ici aussi, il est possible d'allier confort et sécurité, même lorsque le mercure grimpe. Du côté de la veste, il est possible de se diriger vers un modèle disposant d'une doublure amovible ou encore mieux, la veste ventilée. Certaines d'entre elles sont même imperméables ! C'est d'ailleurs le maître mot : votre équipement doit être plus léger, mais toujours capable de résister aux résiduelles gouttes printanières.

Une averse n'est jamais loin...

Tout comme certaines vestes, des modèles de pantalons moto sont dotés d'une doublure imperméable amovible afin de s'adapter en un instant aux changements climatiques. Sinon, pourquoi ne pas vous diriger vers un jean spécifiquement homologué pour la moto ? Il existe en effet des modèles renforcés au niveau des genoux et hanches qui vous protégeront parfaitement en cas de chute. Et si certains d'entre eux sont imperméables, ce n'est pas une mauvaise idée de garder un pantalon de pluie à porter de main. Juste au cas où. Finalement, pour ce qui est des chaussures, même si vous optez pour quelque chose d'un peu plus léger, on vous conseille tout de même fortement de privilégier une paire étanche. À nouveau, ce n'est pas parce que le soleil brille que la pluie ne peut pas pointer une nouvelle fois le bout de son nez. La météo nous le rappelle d'ailleurs constamment ces derniers temps...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.